La 9ème Escadre de Chasse de Metz

Article publié dans Air Actualités n° 423 (juillet-août 1989). Auteur Lcl Henri Guyot (actualisé)

Pour bien expliciter les traditions de la 9e escadre de chasse de Metz (créée le 1er avril 1954 et dissoute le 1er juillet 1955), il faut remonter à mars 1939. C'est en effet à cette période qu'est constituée l'escadre de marche en Afrique du Nord à partir des effectifs et des moyens aériens des groupes de chasse I/6 (SPA 96, SPA 12) et I/7 (SPA 15, SPA 77) venus de métropole.

Le Groupement provisoire d'instruction chasse (GPI) ainsi formé à Oran La Sénia, donne naissance le 1er novembre 1939 à la première 9e escadre de chasse. Celle-ci englobe deux groupes (les GC I/9 et II/9) et évolue sur Morane Saulnier MS 406 et Dewoitine D 501 (1). Ces deux groupes rejoignent la métropole en avril 1940 et participent à l'âpre combat de la bataille de France, sur MS 406 pour le I/9 et sur Marcel Bloch MB 151/152 pour le II/9. Entre temps, le 11 janvier 1940, l'escadrille régionale de chasse ERC 1/562 donne naissance à Lyon Bron au GC III/9 équipé de D 510 puis de MB 151/152. Le GC I/9 est dissous le 22 août 1940 à Bizerte Sidi-Ahmed, les disparitions du GC II/9 à Aulnat et du GC III/9 à Hyères Palyvestre intervenant le 27 novembre 1942 (2).

Avec la renaissance des forces aériennes françaises, le GC II/9 Auvergne en septembre 1944 et le GC I/9 Limousin en décembre de la même année, sont constitués à Meknès sur Bell P39 Airacobra. Ils seront dissous après la victoire, le 1er mars 1946.

Remis sur pied entre le 15 juin 1950 et le 1er novembre 1952 pour le I/9, entre le décembre 1950 et le 1er avril 1954 pour le II/9, les deux groupes participent aux opérations en Indochine sur P 63 Kingcobra dans un premier temps puis respectivement sur F8F-1B Bearcat et F6F Hellcat.

Le 1er avril 1954, avec la dissolution du centre de transformation sur F 84 (CTF 84) de Reims, intervient simultanément et en remplacement de ce dernier, la création de la nouvelle 9e escadre de chasse qui stationne tout d'abord à Lahr Husgweier. Cette escadre, rattachée au 1er CATac comprend à l'origine l'escadron de chasse EC I/9 Limousin avec 25 F 84 E/G Thunderjet et un escadron vol sans visibilité (VSV) avec 14 T 33. La flotte aérienne de l'unité compte également deux NC 701. L'EC 2/9 Auvergne , formé dès le 4 octobre 1954 avec la moitié des avions et du tableau d'effectif du 1/9, se voit officiellement créé le 1er novembre 1954.

La 9e escadre de chasse déménage vers Metz Frescaty durant le mois de mai 1956 et s'équipe de F 84 F Thunderstreak à compter du mois de juillet de la même année. A partir de cette époque, l'escadre parraine deux escadrilles d'aviation légère d'appui sur T6 G dans le cadre du maintien de l'ordre en Algérie. Ce sont les EALA 6/70 à Tébessa et 12/72 à Bône (la 6/70 devenant 7/72 Fennec à partir du 1er juillet 1957). Ces deux escadrilles fusionnent le 1er décembre 1959 pour former l'escadron d'aviation légère d'appui EALA 3/9 Numidie à Bône et s'équipent de T 28. Le 3/9 Numidie existera jusqu'au 30 septembre 1962.

Dans le même temps, la 9e escadre de chasse poursuit sa mission à deux escadrons sur F 84 F à Metz jusqu'à sa dissolution définitive, le 1er juillet 1965.

(1) La restructuration du GPIC d'Oran La Sénia initie également la naissance du GC I/10.
(2) En fait, le GC III/9 dissous le 6 juillet 1940 est partiellement reconstitué à Salon-de-Provence le 13 août suivant, sous la forme provisoire d'une escadrille sur Bloch 152. Rattaché au groupement de chasse n° 22, celle-ci remplace la 1ère escadrille du GC I/6 après son départ à Thiès (AOF). Le GC III/9 se recomplète à deux escadrilles, le 30 octobre 1940, en absorbant le personnel de la 2e escadrille (SPA 12) du GC I/6 dissous à cette date. Le GC III/9, fait, par la suite, mouvement sur Hyères où il est rééquipé de Dewoitine 520 à partir du 25 juin 1942
.


EC 1/9 Limousin

L'escadron de chasse 1/9 Limousin est l'héritier des traditions du GC I/9 créé à Oran La Sénia le 1er novembre 1939. Les deux escadrilles nouvelles sont symbolisées respectivement par un vautour au repos et par une tête de sarigue de face. Le groupe s'emploie tout d'abord à l'entraînement du personnel sur MS 406. Il rejoint le terrain de Marignane en métropole d'avril à mai 1940 en Zone d'opérations aériennes des Alpes. Il participe ensuite à la couverture aérienne de la Tunisie. Le 17 juin, l'un des pilotes de ce groupe remporte une victoire sur un bombardier italien Savoia Marchetti SM 79 près du cap Bon. Le I/9 est dissous le 22 août 1940 à Bizerte.

Réapparaissant sur P 39 Airacobra entre décembre 1944 et 1er mars 1946, le GC I/9 prend l'appellation Limousin , le 3 avril 1945, à la Réghaïa (Algérie) alors qu'il est intégré au sein de la 5e escadre de chasse. Il est reconstitué quelques années plus tard à Bizerte, le 15 juin 1950. Il reprend les traditions des anciennes escadrilles mais adopte ses insignes actuels : Une aigle déployée de sable liserée d'or fonçant sur sa proie et Triangle d'azur à une tête de Fennec au naturel.

Décembre 1950, le groupe I/9 rejoint Haïphong. D'abord sur Kingcobra, puis sur Bearcat, il est engagé dans de nombreuses opérations ; il quitte l'Indochine en mai 1952 pour être dissous le 1er novembre de la même année en AFN.

Le 1er avril 1954, l'EC 1/9 Limousin est recréé à Lahr. Evoluant sur F 84 E/G puis à Metz, en 1956, sur F 84 F, il parraine, de 1956 à 1959, les EALA 6/72 à Tébessa et la 12/72 à Bône. L'escadron est de nouveau dissous à Metz, le 1er juillet 1965.

Le 1er avril 1980, l'EC 4/7 sera créé à Saint Dizier. II reprendra les traditions du GC I/9 et l'appellation Limousin . Le 1er août, l'escadron rejoindra Istres et deviendra le 5e escadron nucléaire tactique de la FATac/1er RA, le 1er juillet 1981. Il le restera jusqu'au 31 juillet 1989 avant de devenir l'EC 3/4 Limousin le 1er août de cette même année, sous la bannière des FAS. En plus des traditions du GC I/9, l'EC 3/4 Limousin a hérité, depuis le 3 septembre 1991, de celles de la SPA 96 Le Gaulois, créée en juillet 1917.

(actualisation après août 1989)
L'EC 3/4 est toujours opérationnel en 2007.


EC 2/9 Auvergne

L'escadron de chasse 2/9 Auvergne perpétue les traditions de la SPA 85 La Folie, escadrille de la Grande Guerre, et de la Morietur, traditions qui correspondent à celles du groupe de chasse GC II/9 créé le 1er novembre 1939.

Participant tout d'abord à l'entraînement des pilotes sur MS 406 en AFN, le GC II/9 rejoint la métropole le 13 mai 1940. Transformé à Marignane sur MB 152, il s'engage dans les combats de la campagne de France depuis la région parisienne à partir de la mi-mai et remporte 16 victoires homologuées et 4 probables. La Morietur est créée le 16 mai 1940 sur le champ de bataille par le Capitaine Delfino. Le GC II/9 est maintenu en activité dans l'Armée de l'Air d'armistice et s'installe en Auvergne, à Clermont Ferrand Aulnat jusqu'à l'invasion de la zone libre. Il sera dissous le 27 novembre 1942.

Basé au printemps 1945 dans le sud de la France au Vallon, le GC II/9, reconstitué et baptisé justement Auvergne, participe brillamment aux missions de bombardement, de straffing et de reconnaissance sur P-39 Airacobra jusqu'à la victoire. Il est dissous le 1er mars 1946.

Le groupe de marche II/9 Auvergne est formé à Bizerte le 1er novembre 1950. Il prend part aux opérations d'Extrême-Orient jusqu'au 4 mai 1954 sur F-8F Bearcat et sur F-6F Hellcat.

Le 1er novembre 1954 voit la création de l'EC 2/9 Auvergne avec la moitié des effectifs du 1/9. Evoluant tour à tour sur F-84G et sur F-84F à partir de 1956, l'EC 2/9 Auvergne est dissous le 1er juillet 1965.

Le 1er mars 1972, avec la mise en service du Mirage VF au sein de la 13ème escadre, l'EC 3/13 Auvergne sera créé en héritant du patrimoine du GC II/9. Il assure depuis comme mission principale l'assaut conventionnel. Il est maintenant équipé de Mirage F1CT.

=====

L'escadron de chasse 2/9 Auvergne perpétue les traditions de la SPA 85 La Folie , escadrille de la Grande Guerre et de la Morietur , traditions qui correspondent à celles du groupe de chasse GC II/9 créé le 1er novembre 1939.

Participant tout d'abord à l'entraînement des pilotes sur MS 406 en AFN, ce groupe de chasse II/9 rejoint la métropole le 13 mai 1940. Transformé à Marignane sur MB 152, il s'engage dans les combats de la campagne de France depuis la région parisienne à partir de la mi-mai et remporte 16 victoires homologuées et quatre probables. La Morietur est créée le 16 mai 1940 sur le champ de bataille par le capitaine Delfino. Le GC II/9 est maintenu en activité dans l'Armée de l'air d'armistice et s'installe en Auvergne, à Clermont-Ferrand Aulnat jusqu'à l'invasion de la zone libre. Il sera dissous, en effet, le 27 novembre 1942.

Basé au printemps 1945 dans le sud de la France au Vallon, le GC II/9, reconstitué et baptisé justement Auvergne participe brillamment aux missions de bombardement, de straffing et de reconnaissance sur P 39 Airacobra jusqu'à la victoire. Il est dissous le 1er mars 1946.

Le groupe de marche II/9 Auvergne est formé à Bizerte, le 1er novembre 1950. Il prend part aux opérations d'Extrême-Orient jusqu'au 4 mai 1954 sur F8F-1B Bearcat et sur F6F Hellcat.

Le 1er novembre 1954 voit la création de l'EC 2/9 Auvergne avec la moitié des effectifs du 1/9. Evoluant tour à tour sur F 84 G et sur F 84 F à partir de 1956, l'EC 2/9 Auvergne est dissous le 1er juillet 1965.

Le 1er mars 1972, avec la mise en service du Mirage VF au sein de la 13e escadre, l'escadron de chasse 3/13 Auvergne sera créé en héritant du patrimoine du GC II/9. Il assure depuis comme mission principale l'assaut conventionnel. Sa transformation opérationnelle sur Mirage F1 CT est en cours et son devenir est tout à fait d'actualité.

(actualisation après août 1989)
L'EC 3/13, opérationnel sur Mirage F1 CT est dissous le 1er août 1993, remplacé par L'EC 3/13 Alsace qui sera très vite renuméroté 1/30.
 


SALE 9ème escadre

voir période correspondante

Badge tissu :

SALE = Section d'Accueil, de Liaisons et d'Entraînement

Existence et implantations successives de la 9e escadre de chasse et de ses unités

Pour la 9ème EC (1ère période)

 

Oran-La Sénia

du 1er novembre 1939 à avril 1940 (date à laquelle les groupes sont rendus autonomes)

Pour le GC I/9

 

Marignane

d'avril à mai 1940

Tunis El-Alouina

de mai 1940 au 31 juillet 1940

Bizerte Sidi-Ahmed

du 1er août 1940 au 22 août 1940

Meknès

de septembre 1944 au 27 mars 1945

La Reghaïa

du 27 mars 1945 au 1er mars 1946

AFN et Indochine

du 1er septembre 1944 au 1er novembre 1952

Pour le GC II/9

 

Marignane- Châteauroux - Buc - Connantre - La Palisse - Ussel - Bergerac

d'avril 1940 à fin juin 1940

Aulnat

de juillet 1940 au 27 novembre 1942

Meknès-La Reghaïa

de septembre 1944 à mars 1945

Le Vallon et divers théâtres d'opérations

de mars 1945 au 1er mars 1946

Pour le GC III/9

 

Lyon Bron

du 11 janvier 1940 à juin 1940

Le Luc

du 25 juin 1940 à août 1940

Salon de Provence

d'août 1940 au 1er août 1941

Hyères Palyvestre

du 1er août 1941 au 27 novembre 1942

Pour la 9ème EC (2e période)

 

Lahr Hugsweier

du 1er avril 1954 à mai 1956

Metz Frescaty

de mai 1956 au 1er juillet 1965

 

Avions successivement utilisés par la 9e escadre de chasse et ses unités

MS 406

du 1er novembre 1939 au 22 août 1940 (I/9)

D 501

du 1er novembre 1939 à avril 1940

MB 151/152

d'avril 1940 au 27 novembre 1942 (II/9)

D 520 (III/9)

du 25 juin 1942 au 27 novembre 1942

P 39 Airacobra

de septembre 1944 au 1er mars 1946

P 63 Kingcobra

de juillet 1945 au 1er mars 1946 (I/9)

P 63 Kingcobra, F-8F Bearcat et F-6F Hellcat

du 15 juin 1950 au 1er avril 1954

F 84 G Thunderjet

du 1er avril 1954 à juillet 1956

T6 G

de juillet 1956 au 1er décembre 1959

T 28 Fennec

du 1er décembre 1959 au 30 septembre 1962

F 84 F Thunderstreak

de juillet 1956 au 1er juillet 1965


Appellations successives des groupes ou escadrons de la 9e escadre de chasse

EC 1/9 Limousin

 

GC I/9

du 1er novembre 1939 au 22 août 1940

GC I/9 Limousin

de décembre 1944 au 1er mars 1946 et du 15 juin 1950 au 1er novembre 1954

EC 1/9 Limousin

du 1er avril 1954 au 1er juillet 1965

EC 2/9 Auvergne

 

GC II/9

du 1er novembre 1939 au 27 novembre 1942

GC II/9 Auvergne

de septembre 1944 au 1er mars 1946

GM II/9

du 1er décembre 1950 au 1er octobre 1953

GC II/21 Auvergne

du 1er octobre 1953 au 1er avril 1954

EC 2/9 Auvergne

du 1er novembre 1954 au 1er juillet 1965

GC III/9

du 11 janvier 1940 au 27 novembre 1942


Parrainage des escadrilles et escadrons d'aviation légère d'appui

EALA 6/70

de juillet 1956 au 1er juillet 1957

EALA 7/72 Fennec

du 1er juillet 1957 au 1er décembre 1959

EALA 12/72

de juillet 1956 au 1er décembre 1959

EALA 3/9 Numidie

du 1er décembre 1959 au 30 août 1962


Prolongements ultérieurs des traditions des escadrons de la 9e escadre de chasse

EC 1/9 Limousin

 

EC 4/7 Limousin

du 1er avril 1980 au 31 juillet 1989

EC 3/4 Limousin

depuis le 1er août 1989

EC 2/9 Auvergne

 

EC 3/13 Auvergne

du 1er mars 1972 au 1er août 1993