La 13ème Escadre de Chasse

(texte extrait du livre "L'Arméee de l'air, des avions et des hommes", Lcl Henri Guyot, éditions ADDIM, septembre 1992 actualisé).

 

La 13e escadre de chasse est créée à Lahr (Allemagne) en mars 1956. En prévision de sa dotation future en F 86 K Sabre, intercepteur de conception américaine équipé d'un radar, elle prend la dénomination de 13e ECTT (escadre de chasse tout temps). Ses premiers appareils sont livrés en septembre 1956. Après un court séjour à Lahr, l'escadre fait mouvement sur la base aérienne opérationnelle 132 de Colmar Meyenheim. Ses soixante F 86 K et ses huit T 33 d'entraînement se posent sur ce terrain, le 1er avril 1957.

Jusqu'en 1962, c'est-à-dire durant six ans, les Sabre des escadrons 1/13 "Artois" et 2/13 "Alpes" effectuent des missions d'interception dirigée avec décollage sur alerte. Ils totalisent 36 382 heures de vol, dont 6752 heures de nuit, Il faut également noter qu'aucun accident mortel n'est enregistré sur ce type d'appareil.

En février 1962, l'escadre débute sa transformation sur Dassault Mirage III C. Les premiers exemplaires sont livrés au 1/13 en avril. Malgré les performances du III C, très supérieures à celles de son prédécesseur, la transformation est facilitée par l'expérience acquise des pilotes sur monoplace équipé d'un radar.

En avril 1965, le Mirage III E remplace le Mirage III C. Cette version à l'électronique accrue dispose également d'un réacteur plus performant. L'interception à très haute altitude à l'aide de la fusée d'appoint SEPR 844 est alors couramment pratiquée. En mars 1972, l'escadron de chasse 3/13 "Auvergne" est créé et reçoit des Mirage VF, avions d'attaque au sol de jour, issus de l'embargo dont l'Etat d'Israël faisait l'objet depuis 1967.

En 1977, cinq ans plus tard, le 2/13 "Alpes" se rééquipe sur ce même modèle. Sa mission s'oriente alors également vers la basse altitude et l'appui tactique. Le 1/13 "Artois", quant à lui, toujours équipé de Mirage III E, se voit confiées deux escadrilles de Mirage III B et BE à compter de juillet 1986. Il reprend ainsi la mission de transformation des pilotes de Mirage III, précédemment effectuée à l'ECT 2/2 "Côte d'or", maintenant sur Mirage 2000 B. La 13e escadre de chasse est alors associée aux Mirage sur toutes ses versions jusqu'à fin janvier 1992. A cette date, l'EC 1/13 "Artois" perd ses Mirage III B au profit de l'ERI 1/328, et les Mirage III BE sont transférés à l'EC 2/13 "Alpes".

Fin juin 1992, les Mirage III E, après vingt-sept années de service aux couleurs de l'escadre, quittent définitivement le ciel de Colmar. La transformation sur F1 CT commence le 1er septembre pour le 1/13. Elle s'achèvera en novembre. Selon les prévisions, le tour de l'EC 3/13 "Auvergne" viendra en 1993, puis celui du 2/13 "Alpes" en 1994.

Liste des commandants la 13e EC

(actualisation après septembre 1992)
23 juin 1995 : Dissolution de de la 13ème escadre de chasse.


EC 1/13 Artois

L'EC 1/13 "Artois" perpétue les traditions des escadrilles SPA 83 "Chimère" et SPA 100 "Hirondelle" de la Grande Guerre. Dissoutes en 1919, ces escadrilles réapparaissent le 1er mai 1939 avec la création du groupe de chasse GC III/2 sur MS 406. C'est sur Curtiss H 75 que ce groupe terminera glorieusement la bataille de France avec 46 victoires aériennes.

En avril 1952, le groupe de marche I/21 "Artois", sur Grumman F 8F Bearcat, reprend les insignes et les traditions des SPA 83 et SPA 100. Il s'illustre sur le théâtre d'opérations de l'Indochine jusqu'au début 1956, date de sa dissolution. Le patrimoine de ces deux escadrilles appartient ensuite à l'escadron de chasse tout temps ECTT 1/13, créé le 1er avril 1956 mais réellement constitué le 1er août de la même année.

Le 27 juin 1986, l'escadron compte deux escadrilles supplémentaires, qui reprennent les traditions des SPA 155 "Petit Poucet" et SPA 160 "Diable rouge". Ces deux escadrilles sont équipées de Mirage III B et BE et participent à la transformation des jeunes pilotes sur ce type de machine.

La SPA 160 a été mise "en sommeil" en juillet 1989 pour devenir ensuite la 3e escadrille de l'EC 2/4 "La Fayette", le 1er septembre 1991. Quant à la SPA 155, elle a vu son transfert, avec les Mirage III BE, au 2/13 "Alpes", le 3 février 1992.

Ces deux escadrilles de la Grande Guerre avaient constitué auparavant le GC II/4, du 1er mai 1939 au 25 août 1940, et ont totalisé 52 victoires au cours de la bataille de France. Fin 1950, les "Petit Poucet" et les "Diable rouge" avaient également repris du service à l'EC 3/4 "Flandre" à Friedrichshafen sur Vampire, puis sur Ouragan, mais le 3/4 fut dissous en 1957.

Liste des commandants l'EC 1/13 Artois

(actualisation après septembre 1992)
1er août 1993 : dissolution de l'EC 1/13 Artois sur Mirage F1 CT
1er août 1993 : création (en remplacement) du Régiment 1/13 Normandie Niémen à Colmar sur Mirage F1 CT (avec transfert des traditions le 13 octobre 1993 ??)
23 juin 1995 : Dissolution de de la 13 ème escadre de chasse. Le Régiment 1/13 Normandie Niémen devient devient EC 2/30 Normandie Niémen


EC 2/13 Alpes

L'escadron de chasse 2/13 "Alpes" est créé le 1er octobre 1956, mais sa mise sur pied effective n'intervient que le 1er mai 1957. A l'origine sous les ordres du capitaine Brisset, cet escadron ne reprend aucune tradition ; cependant, il adopte pour insigne le chevalier Bayard, "sans peur et sans reproche", et comme dénomination "Alpes", la province natale de ce valeureux guerrier.

Du 1er mai 1957 au 30 mai 1962, le 2/13 évolue sur le F 86 K Sabre. Entre avril et juillet 1962, il s'équipe de Mirage III C. Avec l'expérience acquise par les pilotes dans l'interception sur monoplace doté d'un radar de bord, la transition est aisée. En avril 1965, l'escadron "Alpes" reçoit les premiers Mirage III E.

Avec le privilège d'être le plus récent escadron de l'Armée de l'air, ce n'est qu'en 1966 qu'il adopte pour devise " Jeunesse oblige ". Il utilise le Mirage III E jusqu'au 31 mars 1977. A cette date, arrivent les Mirage VF, et les missions principales de l'escadron deviennent alors l'appui tactique conventionnel et la pénétration basse altitude. L'interception de jour est néanmoins conservée en mission secondaire.

Le 3 février 1992, l'EC 2/13 compte un nouveau type d'appareil avec les Mirage III BE venus de l'"Artois" et une nouvelle escadrille, la SPA 155 "Petit Poucet". Pour peu de temps, car la transformation de l'escadron sur F1 CT est programmée en 1994.

Liste des commandants l'EC 2/13 Alpes

(actualisation après septembre 1992)
Contrairement à ce qui est avancé ci-dessus, la transformation de l'escadron sur F1 CT n'a pas lieu.
3 juin 1994 : dissolution de l'EC 2/13 Alpes.


EC 3/13 Auvergne

L'escadron de chasse 3/13 "Auvergne" perpétue les traditions de la SPA 85 "La folie", escadrille de la Grande Guerre, et de la "Morietur", traditions qui correspondent à celles de la 2e escadrille du groupe de chasse GC II/9 créé le 1er novembre 1939.

La "Morietur" est créée le 16 mai 1940 sur le champ de bataille par le capitaine Delfino. Le GC II/9, d'abord groupe d'instruction sur MS 406, fait mouvement au printemps 1940 à Marignane, se transforme sur Bloch 152 et participe à la bataille de France depuis la région parisienne.

Basé au printemps 1945 dans le sud de la France, au Vallon, le II/9 participe brillamment à des missions de bombardement, de straffing et de reconnaissance sur P 39 Airacobra. Le 1er novembre 1950, le groupe de marche II/9 "Auvergne" est constitué à Bizerte. Il prend part aux opérations d'Extrême-Orient jusqu'au 4 mai 1954 sur F 8 F - 1 B Bearcat et F 6 F Hellcat.

Du 1er novembre 1954 au 1er juillet 1965, l'EC 2/9 stationne à Metz et évolue sur F 84 G et F.

Le 1er mars 1972, avec la mise en service du Mirage V F au sein de la 13e escadre, l'escadron de chasse 3/13 "Auvergne" est créé, il assure comme mission principale l'assaut conventionnel. Sa transformation opérationnelle sur Mirage F1 CT est prévue pour 1993.

Liste des commandants l'EC 3/13 Auvergne

(actualisation après septembre 1992)
23 avril 1993 : premier vol sur Mirage F1 CT (Cdt Hervé Buchler sur le SA n°254) - Dernier vol Mirage V F (Cne Billotet sur le SE n°13)
1er août 1993 : dissolution de l'EC 3/13 Auvergne.
1er août 1993 : création (en remplacement) du Groupe de Chasse 3/13 Alsace à Colmar sur Mirage F1 CT (avec transfert des traditions le 13 octobre 1993 ??)
23 juin 1995 : Dissolution de de la 13 ème escadre de chasse. Le GC 3/13 Alsace devient
GC 1/30 Alsace
13 septembre 2012 : Les traditions de l'EC 3/13 Auvergne sont reprises par le 2e EIV de l'Ecole de l'Aviation de Chasse 314 de Tours qui devient l'EIV 3/13 Auvergne

Implantations successives de la 13ème escadre de chasse

Lahr

de mars 1956 au 1er avril 1957

Colmar Meyenheim

du 1er avril 1957 au 23 juin 1995


Avions successivement utilisés par la 13ème escadre de chasse

F 86K Sabre

du 4 septembre 1956 à 1962

Mirage III C

de janvier 1962 à 1965

Mirage III E

d' avril 1965 au 27 juin 1992

Mirage V F

du 1er mars 1972 au 6 novembre 1992

Mirage IIIB/BE

du 27 juin 1986 au 3 juin 1994

Mirage F1 CT

depuis le 6 novembre 1992