La 10ème Escadre de Chasse de Creil

(Source : d'après plaquette escadre 1985 écrite par Eric Moreau)

Le 1er avril 1951, selon l'IM N° 7211/EMG-FA/A/I/OSC du 23 février 1951, les Centres d'Entraînement des Réservistes de Villacoublay et de Rabat Salé donnent naissance à la 10ème Escadre de Chasse Tactique composée de trois escadrons de F-47.
Pour Villacoublay :
- 1/10 équipé de 16 F 47 (traditions du Cercle de Chasse de Paris)
- 2/10 équipé de 8 MS 472 et de 4 F 47 (traditions de la SPA 76)
et pour Rabat-Salé :
- 3/10 équipé de 8 MS 472 et de 8 F 47 (traditions de l'ERC 573 Serpentaire).

Cette situation ne dure que peu de temps, en effet, dès le 1er novembre 1951, le 3/10 de Rabat redevient CERAA de Rabat et cesse d'appartenir à la 10ème Escadre. A la même date, est créé à Dijon, à partir de l'ELA 41, l'Escadron d'Entraînement et de Calibration EEC 3/10. Il reprend insignes et traditions des Mousquetaires du GC III/10 de 1940 (ERC 3/561 et ERC 4/561). Le 20 mai 1954, l'EEC 3/10 de Dijon devient EEC 3/17 et cesse d'appartenir à la 10ème Escadre de Chasse. (L'EEC 3/17 aura, dès lors, une vie éphémère puisqu'il sera dissous le 1er décembre de la même année.) Le 1er juin 1954, l'escadre fait mouvement vers Creil, les EC 1/10 (Cercle de Chasse de Paris) et EC 2/10 (SPA 76) sont provisoirement dissous.

Subordonné à la 10ème escadre, l'EEC 2/17 reprenant les traditions du GC III/1 de 1940 (SPA 84 Tête de Renard et SPA 93 Canard Colvert) est créé pour être équipé de DH 100 Vampire. Le 04 octobre 1954, les Escadrons 1/10 Parisis et 2/10 Seine sont créés. Le 1/10 reprend insignes et traditions de la SPA 99, le "Pégase". La 1ère Escadrille arbore un cheval ailé noir, la seconde un blanc. Le 2/10, pour sa part, ne reprend que l'insigne du Cercle de Chasse de Paris en oubliant les traditions de la SPA 76. La création de ces deux escadrons est toute administrative d'ailleurs, tout au moins pour le 2/10 qui n'existera guère que sur le papier jusqu'à la fin de 1955.

L'EEC 2/17 reçoit sa dotation complète de Vampire sur lesquels s'entraînent, initialement, l'ensemble des pilotes de l'escadre. L'arrivée des Vampire au 1/10 se fait progressivement jusqu'en juin 1955. Les premiers Mystère II C arrivent le 13 juillet 1955. L'ensemble des DH-100 est alors pris en compte par l'EEC 2/17. Les tous derniers quittent le 1/10 en novembre. Le 1er août 1956, l'EEC 2/17, d'abord appelé EC 3/10 Aunis (du 1er mars au 1er août 1956) devient EC 3/10 Valois.

Les Mystère II C posent de nombreux problèmes à l'unité et seront interdits de vol définitivement le 21 novembre 1957. En conséquence les pilotes de l'EC 2/10 se transforment sur Mystère IV A et le 1er février 1958, l'EC 1/10 Parisis est dissous. Il est remplacé par le 3/10 Valois qui devient de ce fait EC 1/10 Valois et dont une grande partie du personnel va partir pour faire de l'appui feu en Algérie.

En effet, à cette période, la 10ème Escadre parraine les Escadrilles d'Aviation Légère d'Appui EALA 3/72 et 6/72 sur T6 G. L'EALA 3/72 est créée, au Maroc, à Oujda, en mai 1956. Le parrainage de la 10ème EC de Creil débute au mois de janvier 1957. L'insigne et les traditions sont celles de l'ancienne RXI 239 de la Grande Guerre. Son insigne est un bouc chargeant plus communément appelé "La Biquette". L'EALA 6/72 pour son compte créée son propre insigne : "Le Ramel", oiseau stylisé noir bordé d'or (c'est également l'indicatif en phonie de l'escadrille). Le 1er décembre 1959, 1'EALA 3/72 fait mouvement sur BATNA pour former, avec la 6/72, 1' Escadron d'Aviation Légère d'Appui EALA 3/10 qui sera équipé de T 28 Fennec. L'EALA 3/10 est dissous le 30 septembre 1961.

Le 28 mai 1958, à 17 H 30, se pose à Creil, le tout premier SMB-2 affecté à l'EC 1/10 "Valois". L'EC 2/10 reçoit son premier SMB2 le 12 décembre 1958 et effectue son dernier vol sur Mystère IV A le 20 janvier 1959.

En mars 1961, l'EC 1/30 "Loire" venant de Tours, s'implante à Creil avec ses Vautour II N et s'inscrit au sein de la 10ème escadre de chasse (devenant de ce fait mixte) le 1er octobre 1961. Pas pour longtemps, au 1er juillet 1962, nouveau changement, la 10ème ECM redevient 10ème Escadre de Chasse, le 1/30 "Loire" dépendant dorénavant de 1'Etat-major.

A noter que la "Section liaison" devient à cette époque "Escadrille d'entraînement et de liaison". Et son parc aérien est important : 3 MD 312/315, 2 N-1101, 2 MS 760 et 2 T 33 A.

A compter du 22 septembre 68, les SMB-2 ne sont plus en compte au 2/10. L'escadron commence à détacher son personnel à Dijon et à Orange pour la transformation Mirage III C. Le premier vol d'un pilote du 2/10 sur un Mirage de l'escadron intervient le 12 décembre. Il est effectué par le LTT Danis sur le N° 63. Les Mirage III C du "Seine" arrivent le 24 janvier 1969.

Le 20 octobre 69, le SMB-2 N° 48 arrive d'EMJ avec la nouvelle livrée de " camouflage ". Le dernier vol SMB-2 de 1'EC 1/10 intervient le 26 juillet 1974. Au 1er août, la 10ème Escadre est totalement équipée de Mirage III C. Et il faut attendre le 27 février 1975 et le Mirage III C (N° 21) pour les voir en peinture "bleu ciel " pour le travail de la Défense Aérienne à haute altitude.

L'EC 3/10 "Vexin" qui reprend insignes et traditions des Mousquetaires (ERC 3/561 et ERC 4/561) est créé le 1er septembre 1978, pour remplacer l'EC 4/11 "Jura" sur F 100 à Djibouti et le premier convoyage de Mirage III C du 3/10 sur Djibouti est effectué entre le 19 et 22 novembre 1978 avec accompagnement d'un Mystère XX du GAEL qui assure la navigation.

Le mois de juillet 1980 est marqué par le retrait définitif des deux derniers T-33 A en service à 1'EEVSV. Il était en service à l'escadre depuis le 4 décembre 1962.

A compter à compter du 1er juin 1981, tous les Mirage III C sont regroupés à l'EC 2/10 et le 28 septembre 1981 arrivent à Creil les 6 premiers Mirage F1 C pour le 1/10. A la fin de l'année, le Valois sera complètement équipé de ce nouvel appareil.

Le 1er avril 1985, l'EC 1/10 Valois avec ses Mirage F1 C rejoint la base de Reims et devient l'EC 1/30 Valois. La 10ème escadre de chasse et l'EC 2/10 Seine sont dissous le 31 mai 1985.

Liste des commandants la 10e EC

Insigne de la SPA 76, de l'ERC 573 "Serpentaire", de l'EC 1/10 Parisis et de ses escadrilles :

Insignes des escadrilles (C 46 et 1/30(2) Chenonceaux) de l'EC 1/30 Loire :

Insignes des escadrilles EALA 3/72 et 6/72, de l'escadron EALA 3/10 :


EC 1/10 Valois

L'Escadron de Chasse 1/10 Valois se composait de deux escadrilles qui ont repris les insignes et traditions des SPA 84 "Tête de Renard" et SPA 93 "Canard Colvert" formées en 1917.

La SPA 84 est la 106ème puis la 6ème escadrille du 2ème Régiment d'Aviation de Chasse à Strasbourg entre le 1er janvier 1920 et le 1er septembre 1933.

La SPA 93, quant à elle, est la 103ème puis la 3ème escadrille du 1er RAC à Thionville entre 1er janvier 1920 et le 24 juin 1924. A partir de cette date, elle devient la 7ème escadrille du 33ème Régiment d'Aviation Mixte à Mayence jusqu'au 1er juillet 1930 puis la 10ème escadrille du 3ème RAC à Châteauroux jusqu'au 1er septembre 1933.

A partir de cette date, le destin de ces deux escadrilles va rester lié puisqu'elles s'associent sur Nieuport 62, au sein du Groupe Autonome d'Aviation (GAA) de la 4ème Escadre d'Aviation de Tunisie, à Bizerte Sidi Ahmed jusqu'au 1er mai 1937. Elles constituent le 4ème GC de Sidi Ahmed sur Nieuport 622 jusqu'au 1er octobre 1937 puis le 5ème GAC (Groupe Autonome de Chasse) sur D 510 jusqu'au 15 novembre 1939.

A cette époque le 5ème GAC est transformé sur MS 406. Un moment GC 1/10 au sein de l'Escadre de Marche d'Afrique à Oran, le groupe rejoint Marignane est devient le GC III/1 (autonome car les escadres ont été dissoutes le 1er mai 1939). Le GC III/1 prend part à la bataille de France avec ses MS 406, et est dissous le 24 Juillet 1940.

Il faut attendre le 1er juin 1954 pour retrouver la SPA 84 et la SPA 93 au sein l'Escadron d'Entraînement et Calibration EEC 2/17 sur DH 100 Vampire. L'EEC 2/17 devient EC 3/10 du 1er mars 1956 au 1er août 1956, puis EC 3/10 Valois jusqu'au 1er février 1958 sur Mystère II C.

A cette date, en remplaçant le 1/10 "Parisis", Les escadrilles SPA 84 et SPA 93 du Valois constitueront l'EC 1/10 (tour à tour sur Mystère IV A, sur SM B2, Mirage III C et Mirage F1 C) jusqu'à la dissolution de la 10ème escadre de chasse, le 31 mai 1985.

Toujours sur Mirage F1 C, l'EC 1/10 Valois va perdurer jusqu'au 27 juin 1994 sous l'appellation EC 1/30 Valois au sein de la 30ème escadre de chasse de Reims.

A partir de cette date, seules les traditions de la SPA 84 seront reprises par la 3e escadrille de l'EC 3/5 Comtat Venaissin du 1er août 1996 au 31 août 1997

Liste des commandants l'EC 1/10 Valois
Liste des commandants des escadrilles SPA 93 et SPA 84


EC 2/10 Seine

Escadrille particulière sur Nieuport 62 et Morane Saulnier 230 du 1er février 1934 au 1er janvier 1937, elle devient escadrille dite "Cercle de Chasse de Paris" du GARALD 561 du 1er janvier 1937 au 1er avril 1937 puis 1ère escadrille du GARALD 1/561 jusqu'au 2 septembre 1938 (GARALD = Groupe Aérien Régional de l'Aviation Légère de Défense).

Escadrille Régionale de Chasse ERC 1/561 du 2 septembre 1938 au 13 décembre 1939, elle devient sur MB 151 3e escadrille du GC II/10 du 13 décembre 1939 au 10 août 1940 date de sa dissolution à l'issue de la Bataille de France.

1ère escadrille de l'EC 1/10 le 1er avril 1951 au sein de 10ème EC sur F 47 Thunderbolt et MS 472 et associée à la SPA 76, elle sera provisoirement dissoute le 1er avril 1954 pour renaître au sein de l'EC 2/10 Seine le 1er décembre 1954. L'insigne de l'escadrille du Cercle de Chasse de Paris sera aussi celui de l'escadron 2/10 Seine (pas d'autres traditions pour cet escadron).

Tour à tour équipé de Mystère II C, de Mystère IV A, de SMB 2 et de Mirage III C, l'EC 2/10 Seine sera dissous le 31 mai 1985, simultanément avec la 10ème escadre de chasse et les traditions du Cercle de Chasse de Paris sont depuis en déshérence.

Liste des commandants l'EC 2/10 Seine
Liste des commandants les 1ère et 2ème escadrilles


EC 3/10 Vexin

L'escadrille chasse du GIRA 591, créée le 1er janvier 1937, devient par dédoublement le 24 août 1939 Escadrille Régionale de Chasse ERC 3/561 à Calais St Inglevert d'une part et ERC 4/561 à Villacoublay d'autre part sur SPAD 510. Ces deux escadrilles appartiennent au GARC II/561 au Havre Octeville jusqu'au 13 décembre 1939 avant de constituer le GC III/10 dit des Mousquetaires sur MB 151 selon le choix du Capitaine Risacher. Le GC III/10 prend part à la Bataille de France et sera dissous le 24 juillet 1940 à Toulouse.

L'EEC 3/10 (sur F 47 Thunderbolt et MS 472 Vanneau) créé à Dijon du 1er novembre 1951 au 1er juin 1954 au sein de la 10ème EC reprend les traditions des Mousquetaires (ERC 3/561 et ERC 4/561). Il devient EEC 3/17 et sera dissous le 1er décembre 1954.

Les traditions des Mousquetaires sont ensuite reprises à Oran La Sénia et Boufarik, au sein de la 20ème escadre de chasse par l'EC 2/20 Ouarsenis du 26 mars 1957 au 14 novembre 1963, d'abord sur F 47 Thunderbolt puis sur SE 535 Mistral et enfin sur AD 4 Skyraider.

Il faut attendre ensuite le 1er septembre 1978 et la création de l'EC 3/10 Vexin à Djibouti sur Mirage III C pour retrouver les Mousquetaires des ERC 3/561 et 4/561. L'EC 3/10 perdurera après la dissolution de la 10ème escadre jusqu'au 1er août 1988. Il devient EC 4/30 sur Mirage F1 C jusqu'à la dissolution de la 30ème escadre de chasse le 27 juin 1994.

Depuis cette date, il s'appelle EC 4/33 Vexin et Les Mousquetaires des ERC 3/561 et 4/561 évoluent maintenant sur Mirage 2000 C (depuisle 15 juillet 2001) et Mirage 2000 D (depuis le 1er juillet 2002).

Liste des commandants l'EC 3/10 Vexin
Liste des commandants les 1ère et 2ème escadrilles

Implantations successives de la 10e escadre de chasse et de ses unités

Villacoublay du 1er avril 1951 au 1er juin 1954
Rabat Salé (pour l'EC 3/10) du 1er avril 1951 au 1er novembre 1951
Dijon (pour l'EEC 3/10) du 1er novembre 1951 au 20 mai 1954
Creil du 1er juin 1954 au 31 mai 1985
 

Avions successivement utilisés par la 10e escadre de chasse

MS 472 Vanneau du 1er avril 1951 au au 1er juin 1954
F 47D Thunderbolt du 1er avril 1951 au au 1er juin 1954
DH 100 Vampire de juin 1955 à août 1956
Mystère II C du 13 juillet 1955 au 21 novembre 1957 (interdit de vol)
North American T 6 G de 1956 au 30 septembre 1961
T 28 Fennec de 1956 au 30 septembre 1961
Mystère IV A de décembre 1957 au 20 janvier 1959
Super Mystère B2 du 28 mai 1958 à juillet 1974
Vautour II N du 1er octobre 1961 au 1er juillet 1962
Mirage III C du 24 juillet 1969 au 31 mai 1985 (Vexin non inclus)
Mirage F1C du 28 septembre 1981 au 31 mai 1985

Appellations successives des escadrons existants à la dissolution de la 10e escadre de chasse

EC 1/10 Valois (SPA 84 - SPA 93)

 

EEC 2/17 du 1er juin 1954 au 1er mars 1956
EC 3/10 Aunis du 1er mars 1956 au 1er août 1956
EC 3/10 Valois du 1er août 1956 au 1er février 1958
EC 1/10 Valois du 1er février 1958 au 1er avril 1985
EC 1/30 Valois du 1er avril 1985 au 27 juin 1994
EC 2/10 Seine (Cercle aérien de Paris)  
EC 1/10 du 1er avril 1951 à 1er juin 1954
EC 2/10 du 1er décembre 1954 au 22 février 1955
EC 2/10 Seine du 22 février 1955 au 31 mai 1985
EC 3/10 (ERC 3/561 - ERC 4/561)  
EEC 3/10 du 1er novembre 1951 au 20 mai 1954
EEC 3/17 du 20 mai 1954 au 1er décembre 1954
EC 3/10 Vexin du 1er septembre 1978 au 1er août 1988
EC 4/30 Vexin du 1er août 1988 au 27 juin 1994 (30e EC)
EC 4/33 Vexin du 27 juin 1994 à aujourd'hui

Parrainage des escadrilles et escadrons d'aviation légère d'appui

EALA 3/72 de 1956 au 1er septembre 1959
EALA 6/72 de 1956 au 1er septembre 1959
EALA 3/10 du 1er septembre 1959 au 30 septembre 1961

Escadrons ayant appartenu à la 10e escadre de chasse

EC 1/10 Parisis (SPA 99 - 1/10(2)) du 4 octobre 1954 au 1er février 1958
EC 2/10 (SPA 76) du 1er avril 1951 au 1er juin 1956
EC 3/10 (ERC 573) du 1er avril 1951 au 1er novembre 1951
EC 1/30 Loire (C 46 - 1/30(2) Chenonceaux) du 1er octobre 1961 au 1er juillet 1962

Prolongements ultérieurs des traditions des escadrons et escadrilles ayant appartenu à la 10e escadre de chasse

EC 1/30 Valois (SPA 84 - SPA 93) du 1er avril 1985 au 27 juin 1994
3ème escadrille EC 3/5 Comtat Venaissin (SPA 84) du 1er août 1996 au 31 août 1996
EC 4/30 Vexin (ERC 3/561 - ERC 4/561) du 1er août 1988 au 27 juin 1994 (30e EC)
EC 4/33 Vexin (ERC 3/561 - ERC 4/561) du 27 juin 1994 à aujourd'hui