Contributions page 5



Meteor T7 - NF 11 - Olivier Beernaert (23/03/2007)

D'après: "La Chasse à réaction" de Alain Crosnier & Jean-Michel Guhl :
- Les T 7 furent d'abord affectés aux 3 ECN (Loire, Camargue et Lorraine) de la 30 pour la conversion NF 11 en 1953 (pris en compte : )
- NF11 et T7 se retrouvent au CIPN 346 (CITT 346 ) jusqu'en 1964 (??) (à traiter)
- NF 11 terminant au CTB de cazaux pour le remorquage de cible.(à traiter)

EL 99 - Mitsubishi KI 46 Dinah- Olivier Beernaert (01/07/2007)

Extrait de "Histoires vraies de l'aviation N°2 de nov 89
"Escadrille de liaison 99", créée en début 46 à Tan Son Nhut avec du personnel du groupe 1/34 et des avions japonais prélevés de la Section Avion n°99 de Phumy ouest (?????)
Elle reçoit aussi 2 Bü 181 puis des Siebels, des N1000 et des MS500. Viennent ensuite des Stinson L-5 "Sentinel" affectés à divers Commissariats...
Séparée en 4 sections après 1947: - Section d'avion de liaison 99 à Tan Son Nhut - section de la zone nord à Gia Lam - ? ... à Nha tang - ? ...
à Tourane Au 1er mai 48; elle devient Escadrille de Liaison Aérienne 52...(à traiter)

EL 99 - Takikawa KI 51 Hickory - Olivier Beernaert (05/07/2007)

le KI 54 "Hickory" ( en fait un Tachikawa ) de Patrice Gaubert fait aussi partie de cette escadrille
Pour info si tu désires rectifier sa légende ; ce n°8 s'est crashé en 1947 (Fana N° 309).... (pris en compte : )

ELAA 1/22 Ain - Olivier Beernaert (13/03/2008)

Infos prises dans le Hors-série d'Air fan sur le "Sky"
- Le 16 oct 68, création de l'ELAA 1/22 "Ain"...
- Fin avril 70, l'ELAA 1/22 reprend l'insigne de l'EALA 6/72 dissoute à Batma en nov 69...
- 1er juillet 72, l'escadrille devient EAA 1/22
- 21 oct 75; l'escadron reçoit l'ordre de quitter le Tchad pour Châteaudun ou les sky seront stockés...
- Dissolution effective le 1er sept 76.
donc:
ELAA= Escadrille légère d'appui aérien
EALA= ?
EAA=Escadron d'Appui Aérien;

le 16 oct; le Gal Fouquet (CEMAA) décida d'affecter 4 "Sky" en détachement permanent à Fort Lamy...
d'où la création, à compter du 1 mars 69, de l'Escadrille Légère d'Appui Aérien....
Cette appellation " Escadrille Légère" tient du fait du nombre d'avion ( dotation de 6 appareils)
Son personnel était détaché des EAA 1/21 et 2/21 EAA= Escadron d'Appui Aérien. (pris en compte : )

EROM 80 - Olivier Beernaert (16/03/2008)

Infos trouvées sur l'EROM 80 (Airfan n°10)
- Escadrille de Reconnaissance Outre-Mer 80 créée le 1/9/49 à Bien Hoa , équipée de NC 701 "Martinet" puis de MD 312 "Flamant".
- Basée à Gia Lam le 1/5/51; elle reçoit des "Bearcat" le 27/5/51 ( F8F-1 et F8F-1B).
- Dissolution le 10/9/55 (pris en compte : )

H 19 - Olivier Beernaert (12/11/2009)

En faisant un peu de rangement ; je suis tombé sur une photo légendé du H-19 qu je t'ai dessiné :
en fait ; il s'agit d'un appareil de l'EH 2/68, DPH d'Istres
- DPH (Détachement Permanent d'Hélicoptères) qui deviendra EH 5/67 "Alpilles" (avril 75 ?)
- EH 2/68 qui deviendra CIEH 341 "Maurienne" (avril 75 ?) (pris en compte : )

(Ndlr) Merci pour cette correction. Il est à noter que les unités Hélicoptères sont mal traités sur ce site.
Nécessité impérieuse de placer :
* pour l'Indochine ;
- la 65e Escadre d'Hélicoptères, (travail effectué : )
* pour l'Algérie ;
- le Groupe Mixte d'Hélicoptères 057 (Boufarik) (travail effectué : )
- les 2e et 3e EH devenant respectivement 22e et 23e escadre. (travail effectué : )
Necessité enfin de clarifier la réorganisation après le retour en métropole en 1962.








































36ème EDCA - Capitaine Marc Lauer (officier de traditions) (19/08/2007)

Je voudrais apporter des précisions concernant le 36ème EDCA.
01.03.1990 = création de la 36ème EDA composée de :
(escadre de détection aéroportée)
* EDA 1/36, escadron de détection aéroportée dont l'insigne est formé :
- de l'escadrille SAL58
- de l'escadrille BR43
* EDA 2/36, escadron de détection aéroportée dont l'insigne est formé :
- de l'escadrille SAL253
- de l'escadrille BR257
* EPMS 10/36, escadron de préparation mission et standardisation (pas d'insigne propre, le personnel porte l'insigne de la 36ème EDA).

07.1991
Les noms de tradition sont attribués aux escadrons :
* EDA 1/36 "Berry"
* EDA 2/36 "Nivernais" (pris en compte : )

08.1992
La 36ème EDA reçoit l'autorisation de représenter les escadrilles sur la dérive des E-3F.
Comme il y a 4 appareils et 4 escadrilles, il est décidé de peindre 1 escadrille sur la dérive de chaque avion (la même sur chaque face) :
* La SAL58 "Coq" sur l'E-3F N°201/36-CA.
* La BR43 "Charognard" sur l'E-3F N°202/36-CB.
* La SAL253 "Dogue" sur l'E-3F N°203/36-CC.
* La BR257 "Masse d'armes" sur l'E-3F N°204/36-CD.(pris en compte : )

01.08.1993
Le niveau "escadre" est supprimé au sein de l'Armée de l'air. Par suite, les escadrons constitutifs de ces escadres conservent leur statut mais sont directement rattachés à leur grand commandement d'appartenance (CFAC, CFAP etc...) sauf... les escadrons de détection aéroportée 1/36 et 2/36. En effet, alors que la 36ème Escadre de Détection aéroportée est renommée 36ème Escadron de Détection et de Contrôle Aéroportés (36ème EDCA actuel), les escadrons 1/36 et 2/36 sont renommés Escadrilles de Détection et de Contrôle Aéroportés 01.036 et 02.036.
Si le statut est modifié d'escadron et en escadrille, les insignes des nouveaux EDCA 01.036 et EDCA 02.036 (toujours en place aujourd'hui) restent les mêmes qu'auparavant. On n'a donc pas le schéma classique : escadron = rassemblement d'escadrilles mais escadrille = rassemblement d'escadrilles.
C'est une situation tout à fait particulière et unique au sein des unités aériennes de l'Armée de l'air où les insignes de nos escadrilles actuelles sont composés des traditions de 2 escadrilles de la Grande Guerre :

en date du 01.08.1993 = création du 36ème EDCA composé de :
(escadron de détection et de contrôle aéroportés)
* EDCA 1/36 "Berry", escadrille de détection et de contrôle aéroportés dont l'insigne est formé :
- de l'escadrille SAL58 Coq
- de l'escadrille BR43 Charognard
* EDCA 2/36 "Nivernais", escadrille de détection et contrôle aéroportés dont l'insigne est formé :
- de l'escadrille SAL253 Dogue
- de l'escadrille BR257 Masse d'armes
* EPMS 10/36, escadrille de préparation mission et simulation, pas d'insigne - pas de traditions.(pris en compte : )

En 1996, l'EPMS devient ESMT (escadrille de support mission et transformation) et l'EUOT 69.538 (équipe d'utilisation opérationnelle et technique) est créé.

En date du 01.08.1996 = 36ème EDCA "Berry" composé de :
* EDCA 1/36 "Berry" :
- SAL58 Coq
- BR43 Charognard
* EDCA 2/36 "Nivernais" :
- SAL253 Dogue
- BR257 Masse d'armes
* ESMT 10/36 - pas de traditions
* EUOT 69.538, pas d'insigne : - pas de traditions.

En 1998, l'ESMT reçoit des traditions et un insigne : en date du 19.11.1998 = 36ème EDCA "Berry" composé de :
* EDCA 1/36 "Berry" :
- SAL58 Coq
- BR43 Charognard
* EDCA 2/36 "Nivernais" :
- SAL253 Dogue
- BR257 Masse d'armes
* ESMT 10/36, insigne homologué A1309
- 3ème escadrille de l'Ecole d'Observation d'Avord (1921)
* EUOT 69.538, pas d'insigne :
- pas de traditions.(pris en compte : )

En 2000, le nom "Berry" est transféré de la 1/36 au 36ème EDCA et la 2/36 perd son nom de tradition.
en date du 13.07.2000 = 36ème EDCA "Berry" composé de :
* EDCA 1/36 :
- SAL58 Coq
- BR43 Charognard
* EDCA 2/36 :
- SAL253 Dogue
- BR257 Masse d'armes
* ESMT 10/36 :
- 3ème escadrille Lynx de l'Ecole d'Observation d'Avord
* EUOT 69.538, pas d'insigne :
- pas de traditions.

En 2005, l'EUOT reçoit des traditions et un insigne :
en date du 01.07.2005 =
36ème EDCA "Berry" composé de :
* EDCA 1/36 :
- SAL58 Coq
- BR43 Charognard
* EDCA 2/36 :
- SAL253 Dogue
- BR257 Masse d'armes
* ESMT 10/36 :
- 3ème escadrille Lynx de l'Ecole d'Observation d'Avord
* EUOT 69.538 :
- Escadrille 13/36 Sphynx du 36ème GAO de Pau (pris en compte : )