Contributions page 2

Remarques diverses - Pierre François Mary (20/07/2006) (à traiter)

 

Chateauroux : les militaires sont à la Martinerie, pas à Déols qui est un terrain d'origine industrielle (Bloch). Seul peut-être le GC II/6 en 5-6/40 y reçoit ses MB 152.

 

SAL 1 : la SAL 1 est en Allemagne à la fin 1919, est-elle rapatriée ou y a-t-il juste transfert des traditions vers le 4e RO ?

SPAbi 2 : L'esc. n'est-elle pas dissoute en Algérie en 5/1937 et ses traditions transférées au 602 GIA créé au même moment à Reims ?

SPA 3 : Le GC I/2 n'est-il pas à Chartres jusqu'à la fin août 1939 pour ne rejoindre Beauvais qu'à la mobilisation ?

SAL 4 : le GBA II/51 n'est-il pas à Salon plus tôt que le 1/4/40 (transfo Br 691 en début d'année ?), et même avant cela au Luc. 4/1940 correspond plutôt peut-être à la création du GBA ?

SPA 15 : la dissolution du GC I/7 a-t-elle bien lieu en 10/1942, alors que les pilotes ont dû rejoindre la France après les opérations de l'été 1941 ?

SAL19 : SAL 19 ou HF 19 ? Le GR II/52 devient GB II/51 à Tours en 4/1937, puis il est re-formé avec le GR III/33 : est-ce un réel transfert d'esc. ou seulement de traditions ?

SAL 30 : traditions reprises par la BR 120 en 6/1920 lors de la constitution du 39e RAO sans insigne d’après d'autres sources…

SPA 37 : D'autres sources mentionnent la SPA 37 à Chateauroux avec la 3e EC en 2/1927…

SAL 39 : transfert de traditions ou retour réel en France à la fin 1920 ?

SAL 40 : esc. isolée jusqu’en 1/1938, venant du 39e RAO. Pourrait-elle avoir continué d’exister, attachée au GR II/39 ? On la retrouve mentionnée après 5/39, et elle détacherait des avions pour former l’EscO 592 le 1/4/40….

C 46 : traditions reprises en 3/1965 par le 85e Escadron de Marche (Mont de Marsan, puis Hao) équipé de Vautour pour les prélèvements atmosphériques ?

SPAbi 47 : en 8/1920, n’y a-t-il pas seulement transfert des traditions à la C 544 en Algérie, tandis que l’esc. en Allemagne est dissoute ? Déjà traditions du CAROP puis GIRA en 1933 ?

SAL 50 : Déjà traditions du CAROP puis GIRA en 1933 ?

BR 66 : transfert de traditions en 2/1920 ou retour réel en France ?

SPA 91 : traditions du 4e escadron d’IV de l’Ecole de L’Air en 1935-40 ou seulement insigne ?

BR 117 : une Escadrille Autonome de Bombardement 3/39 aurait existé à partir de 9/1940 à Alep sur M 167F. Quel rapport avec le GB I/39 ?

BR 120 : esc. isolée jusqu’en 1/1938, venant du 39e RAO. Dissoute, mais mention d’une Esc. d’Observation 595 reprenant les traditions de la BR 120 en 4/1940 à Palmyre.

SPA 160 : active avec le GC II/5 Lafayette de 3/43 à 7/43 ? Origine info inconnue…

BR 205 : Traditions de la BR 205 à partir du 1/2/1920 ou création à cette date ?

SPA Bi 266 : reprend les traditions de la SPA 38 avec le GC II/8 le 1/1/39, venant d’un GARC ?

F 465 : Traditions de la F 465 à partir de 1/2/1920, y a-t-il une esc. avant ?

SPA 507 : aurait existée avec 3e RAC au début 1920.

Esc. 548 : prend les traditions de la N 562 en 33-37 avec le Groupe II/2 (EA) ?

V 571 : 1e esc. d’Indochine ?

C 575 : la date du 1/6/20 correspond à sa création, la reprise des traditions de la C 575 ou son transfert aux esc. du Levant ?

ERC 1/562 : est-ce une erreur typographique : GARLAD 562 jusqu’en 9/38, puis ERC 562 et seulement 1/562 en 10/39 au moment de la création du 2/562 ?

 

1e RB : nature du transfert vers les esc. du Levant en 8/1920 : transferts physiques ou passation des traditions ?

1e RO : nature du transfert vers les esc. du Levant en 8/1920 : transferts physiques ou passation des traditions ?

3e RO : nature du transfert des esc. lors de sa dissolution : transferts physiques ou passation des traditions ?

7e RO : Le régiment est-il bien à Pau jusqu’en 8/1920 ? Si oui, quel est la nature du transfert vers le Maroc : traditions, personnels ou matériel ?

12e RAB : créé en 1/6/1920 ou 1/8/1920 ? Les RB dont il est issu sont dissouts en 8/1920…

33e RAM : création 1/1924 (autres sources) ou 6/1924 .. Passage par Dijon en 1929 ? D'autres sources mentionnent les SPA 37 et 81 du 2e Groupe de Chasse à Châteauroux avec la 3e EC en 1927… Rentre en France en 7/1930 ou 5/1930 ? D'après Claude Perrin (Histoire et avenir des liaisons aériennes régionales en Lorraine), les esc. sont à Essey avec le 21e RABn, puis à Malzéville quand le 33e RAO est reformé.

34e RAM : création 1/1924 ou 6/1924.

35e RAM : confusion dans le numéro du Groupe de Chasse (2e Groupe ?) à la création du RAM en 1922 ? 35e GAO provisoirement en 1/1924 ? (d'autres sources citent SAL 52 lui appartenant).

39e RAO : en 10/1932, les SAL 203/BR 41 et Esc. 559/BR 43 sont probablement dissoutes en Syrie, puis les traditions des seules BR reprises en métropole.

Groupe autonome de Bouy : simple transfert des traditions du 3e Groupe du 33e RAM (dissout 5/30 ou 7/30) lors de sa création en 11/30 ?

Esc. du Levant : création en 6/1920 ou 8/1920, car transferts en 8/1920 ?

 

GC III/2 : ré-activé en Syrie 7/1941 ? RayakàPalestineàEgypteàLibye ??-1/43. Personnels transférés au RAF Sqn 341 ?

GC II/6 : avec l’Escadre de Chasse n° 3 entre 1/8/44 et 1/4/45 ?

GC III/6 : III/6(5) (SPA 89 ?) et III/6(6) (SPA 162 ?).

GC I/10 : il semble exister un insigne de l’esc. I/10(2) en même temps que celui de la SPA 99…

GT III/15 : Sa dissolution en 11/1942 pourrait indiquer un stationnement en métropole…

GC I/21 : existe en Indochine jusqu’en 1956, au Sud Vietnam ? Autre groupes dans le même cas, comme le GT I/34.

GR II/33 : La situation en AFN après 1943 n'est pas très clair: les liens vont vers deux tableaux différents: une SAL 6 au GR II/33 dans une Escadre n° 33 sur Hurricane puis Mustang et une SAL 33 dans un GR II/33 autonome sur Lightning avec les américains (futur GR I/33 en 1945). Sont-elles vraiment deux entités d'un même GR II/33 ou bien un GR II/33 avec les traditions de la SAL 6 et une unités rattachée à l'USAAF avec les traditions de la SAL 6 ?

GB I/34 : n'y a-t-il pas seulement transfert de traditions vers le GT I/34, avec un GB (sur DB-7 ?) dissout entre 5/45 et 7/47 ? Où le GT I/34 est-il basé après la fin de l'Indochine française en 1954 ?

GB II/38 : remonte à Lyon après l'invasion de la Zone Libre, le 23/11/42 ou bien est-ce une dissolution sans matériel ?

GB(A) II/51 : Pendant la bataille de France, la SAL 4 devient Esc. de Guerre 203 ? (probablement au cours de juin quand les effectifs du GBA ont presque disparus…).

GB I/61 : Problème de base autour de 9/1939 : Biskra ou Youks les Bains ?

GR Cazaux : il semble qu'il trouve son origine dans le GR I/51 déjà basé à Cazaux et laissant ses traditions (SPAbi 42 et SAL 39) au GO III/31 au moment de la dissolution de la première 51e ER…

GAR/GAO 518 : BR ou SPAbi 258 ?

GAR/GAO 546 : d'autres sources donnent Pau.

GAO 549 : n’est pas engagé en 5/1940 ?

GARALD 562/ERC 562 : à confirmer ; le site ne donne que ERC 1/562 en 10/1939, venant du GARALD 561 ?

 

CAROP/GIRA : traditions des BR 272, C 47 et SAL 50 déjà attribuées en 1933 au CAROP ?

 

Quel est le statut des Sqn RAF après 5/1945, et avant qu’il ne soient intégrés à une escadre en 11/1945 ?

 

1e EC : GC II/1 à Mondésir avant 12/1934 ? GC(N) III/1 à Mondésir ?

2e EC : Une première 2e EC aurait été créée le 1/7/1932 à Bron avec le Groupe de Chasse du 35e RAM, rapidement  transformée en 5e EC le 5/12/1932 (transfert du GC I/2 en 9/1933 seulement ?).… (source ?)

5e EC : transfert vers Reims en 5/37, 3/39 ou 5/39 ? EC 3/5 en Algérie sur T-28 en 1960-62 ?

6e EC : en 10/34, elle part pour Chartres où elle échange les escadrilles du GC I/6 avec celles du GC I/42 de la 42e EM ; est-ce un échange réel ou bien échange de tradition ?

7e EC : Devient provisoirement 7e Brigade Aérienne 1/12/61-1/3/62 à Nancy-Ochey, pendant la valse du 1/7 qui représente un bel exemple de la limite des traditions pour décrire l'organisation de l'AA: il y a sur place un EC 1/8 Saintonge qui reprend le nom de EC 1/7 Saintonge tandis que le Provence est "fusionné" avec le 2/7 Nice (fusion administrative ou transfert des personnels et matériels ?). L'escadron doit ensuite reprendre son nom de Provence en 3/1962, tandis que le 1/8 Saintonge est recréé en 2/1964 (comme la 8e EC disparu en 12/61), accompagné par le 2/7 Nice qui devient 2/8

8e EC : quel est son statut de 11/1953 à 7/1954 quand les deux escadrons deviennent autonomes ?

9e EC : Créée à partir de l'Escadre de Marche d’ AFN le 1/11/39 pour chapeauter les GC I/6 et GC I/7 ?

10e EC : le 2/17 Valois ne reste-t-il pas sous ce nom jusqu’en 7/56 avant de devenir 3/10 Aunis ?

11e EC : 2/11 sans avions de 1957 à 1958 ?

11e EB : Le GCN (VB 135 et RXI 239) est-il avec l’escadre à Metz ou bien détaché au Bourget ?

22e EB : transfert réel du GB II/22 à la 15e EB ou seulement des traditions ? L’escadre devient-elle ER dès 10/1938 avec l’arrivée des MB 131 ?

30e EC : EC 2/30 Camargue mis en sommeil en 8/56, ses personnels étant versés à l’EscALA 10/72, avant d’être dissout en 5/57 ?

33e EO/R : A Malzeville jusqu’en 1939 puis Essey ?  EC 4/33 Fumasol en 1994 ?

38e Escadre : n'est-il pas étonnant qu'il y ait une 38e ERO en même temps qu'une 38e EM en 10/1932 ? N'y a-t-il pas plutôt une 38e EM du 1/10/32 au 16/9/33 en même temps que le 38e RAM existe toujours avant qu'il ne devienne 38e ERO à la dissolution de l'EM en 9/33 ?

42e EM : y a-t-il une 2e esc. au GM I/42 ?

51e ER : c’est le GR I/51 qui est à Cazaux, où il devient GACazaux* en 9/33 (mais ses traditions vont au GO III/31). Un même moment, le GR II/51 doit se transformer en GR III/33 (nature du transfert ?). (*) Créé en en 3/33 sans ces traditions ?

51e EB : Recréée en 4/1937 à Tours, à partir du GO III/31 (SPA Bi 42 et SAL 49) et du GR II/52 venant de Dijon pour former le GB II/51 [courrier 131-I/0 du 1er bureau de l'Etat Major de l'AA]. Nature du transfert ? Un bon exemple de l’utilité de quelques lignes de commentaires. Apssage à Cazaux du GB I/51 avant 5/39 ?

101e EB : transfert réel des esc. de la 11e EB à sa création en 1935 ?

 

EC 3/20 et EAA 2/21 : portent tous les deux le nom d’Oranie après 2/1962 ?

 

Régiments 1920-1932/33 (à traiter)

Escadrilles Coloniales

1e Escadrille d’AOF

Escadrille de Thiès : 20- ?? Thiès, puis 1e Esc. d’AOF : ??-(32) Dakar. 1e esc. AOF.

2e Escadrille d’AOF

Escadrille de Bamako : 29/30- ?? Bamako, puis 2e Esc. d’AOF : ??-(32) Bamako. 2e esc. d’AOF.

3e Escadrille d’AOF

Escadrille de Gao : 31- ?? Gao, puis 3e Escadrille d’AOF : ??-(32) Gao. 3e esc. d’AOF.

Escadrille d’AEF

Escadrille d’AEF : 30/32-(32) Bangui. Esc. d’AEF.

 

Escadrille de Madagascar

Aéronautique de Madagascar 29-31, devient Esc. de Madagascar : 31-(32) Tananarive-Ivato. Esc. de Madagascar.

Détachement d’Aviation de la Côte des Somalis

A confirmer. Det. Av. Somalis.

 

1e Escadrille d’Indochine

 (ex V 571) 2e esc. d’Indochine (4/18)-(32). 1e esc. Indo.

2e Escadrille d’Indochine

Escadrille de Cochinchine : (4/18)-??, 2e esc. d’Indochine : ??-(32). 2e esc. Indo.

3e Escadrille d’Indochine

3e esc. d’Indochine : 27-29. Devient 1e esc. du Groupe du Tonkin (ci-dessous).

4e Escadrille d’Indochine

4e esc. d’Indochine : 28-29. Devient 2e esc. du Groupe du Tonkin (ci-dessous).

Groupe du Tonkin

1e esc. (ex 3e esc. d’Indo) : 29-(32). Gr. Du Tonkin.

2e esc. (ex 4e esc. d’Indo): 29-(32). Gr. Du Tonkin.

 

Escadres (32/33-5/39)

GAR 587àGAO 587

15/4/37-(5/39) Agadir (Pot 25 TOE ; Pot 540 38). GAO 587.

GAR 589àGAO 589

15/4/37-(5/39) Casablanca (Pot 25 TOE ; Pot 540 38). GAO 589.

 

Unités Coloniales

1e Escadrille d’AOF

(ex Esc. de Thiès) 1e Esc. d’AOF : (32)-(5/39) Dakar. 1e esc. AOF.

2e Escadrille d’AOF

(ex Esc. de Bamako) 2e Esc. d’AOF (32)-(5/39) Bamako. 2e esc. AOF.

3e Escadrille d’AOF

(ex Esc. de Gao), 3e Esc. d’AOF (32)-(5/39) Gao. 3e esc. AOF.

Escadrille d’AEF

Escadrille d’AEF : (32)-(5/39) Bangui. Esc. AEF.

 

Escadrille de Madagascar

Escadrille de Madagascar (32)-(5/39). Madagascar.

 

Détachement d'Aviation de la Côte des Somalis

A confirmer. Somalis.

 

1e Escadrille d'Indochine

 (ex V 571) 1e esc. Indochine : (32)-10/38 Dong Hoï (Annam) (Pot. 25). Devient Esc. 595/1.

2e Escadrille d'Indochine

2e esc. Indochine : (32)-10/38 Pursat (Cambodge) (Pot 25). Devient 1e esc. d’obs. du 42 GAA.

Groupe du Tonkin

1e esc. et  2e esc. (32)-10/38. Le Groupe devient 41 GAA.

5e Escadrille d'hydravions

Créé en 1936 (la seule de l'Armée de l'Air) à 42 GAA en 10/1938.

41e Groupe Aérien Autonome

Créé 10/1938, ex Groupe du Tonkin : 1e esc (observation) et 2e esc (bombardement). 10/38-(5/39). 41 GAA.

42e Groupe Aérien Autonome

Créé 10/1938.

1e esc obs. (1/42 ?) (ex 2e esc. Indo.) : 10/38-(5/39) Pursat (Cambodge) (Pot 25). 42 GAA.

2e esc. (2/42 ?) (ex 5e esc. hydro.) 10/38-déb/39. Devient 1e esc. du commandement des bases du Sud.

2e esc bomb. (2/42 ?) (créée par dédoublement de la 1e esc.) : déb/39-(5/39) Tan-Son-Nut (Cochinchine) (F.221). 42 GAA.

Escadrille 1/595

(ex V 571) (ex 1e esc. Indo) 10/38-(5/39) Dong Hoï (Annam) (Pot. 25). Esc. 1/595.

1e Escadrille du commandement des bases du Sud

(ex 2e esc. du 42e GAA) 1e esc. commandement des bases du Sud : déb/39-(5/39). 1e esc. CBS.

Groupes autonomes 5/39-7/40

Escadrille 1/145

Escadrille Polonaise créée en 1939 avec des aviateurs échappés de Pologne, 1e escadrille (unique) du groupe de chasse de Varsovie.

(39)-<5/6/40 Lyon-Bron (C.714),

 

Esc de guerre 203

 

GAO 521

Centre d'Application de l'Observation Aérienne (C.A.O.A.) à Romilly en 1940, transformé en GAO 521 3/40-7/40. Dissout.

 

GAO 522

Centre d'Instruction et d'Applications sur Avions Nouveaux (C.I.A.A.N.) à La Perthe en 1940, GAO 522 en 5/40-7/40. Dissout.

 

GAO 523

5/40-7/40. Dissout.

 

GAO 2/550

Créé en même temps que le GAM 550, avant 10/5/40 ? Opérationnel <5/6/40-(7/40) en ZOAN (Pot 63/11).

 

EscO 1/583 à GAO 1/583

Formée au Levant comme Esc. d'Observation 1/583, renommée ensuite GAO 1/583.

1/9/39-(7/40) Alep (Homs ?) (Pot 63.11). Dissout.

 

EscPS 2/583

Escadrille de Police et de Sécurité II/583 formé à partir du GAO 583 d'Oran.

(9/39)-(7/40) Oran-La Sénia (Pot 25/29).

 

EscO 1/584 à GAO 1/584

Esc. d'Observation 1/584 (à partir d'éléments du GAO 584 ?), re-nommée ensuite GAO 1/584 avant le 10/5/40.

(9/39)-<5/6/40 Valence-Chabeuil (Pot .63/11), <5/6/40-(7/40) ZOAE (Pot. 63/11).

 

EscPS 2/584 à GAO 2/584

Escadrille de Police et de Sécurité 2/584 formé à partir du GAO 584, devient GAO 2/584 avant le 10/5/40.

9/39-(7/40) Sétif (Pot. 63/11).

 

EscO 1/585 à GAO I/585

Esc. d'Observation 1/585 (à partir d'éléments du GAO 585 ?), re-nommée ensuite GAO 1/585 avant le 10/5/40.

9/39-<10/5/40 Sétif, <10/5/40-(7/40) Alger-Maison Blanche (Pot 25/29).

 

EPS 2/585

Escadrille de Police et de Sécurité 2/585 formé à partir du GAO 585 de Sétif.

(9/39)-(7/40) Alger et Toggourt (Pot. 25/29).

 

GAO 587

(5/39)-(7/40) Agadir (Pot. 25/29).

 

EscS 588

(9/39)-(7/40) Colomb-Béchar (Pot. 25/29/540).

 

GAO 589

(5/39)-(7/40) Casablanca (Pot. 25/29).

 

EscO 1/589 à GAO I/589

Esc. d'Observation 1/589 (à partir d'éléments du GAO 584 ?), renommée ensuite GAO 1/589 avant le 10/5/40.

(39)-<10/5/40 Casablanca, <10/5/40-<5/6/40 Sisteron* (Pot. 63-11), <5/6/40-(7/40) ZOAN (Pot. 63-11).

(*) F.A.T. 6e Armée. (pris en compte : )

 

EPS 2/589

Escadrille de Police et de Sécurité 2/589 créée à partir du GAO 589, chargée de la surveillance des côtes du Maroc.

(9/39)-(7/40) Meknès (Pot. 25/29).

 

GAO 590

(9/39)-(7/40) Gabès (Pot. 25/29).

 

EscS 591

Escadrille Saharienne 591.

(9/39)-<10/5/40 Ouargla, <10/5/40-(7/40) Toggourt (Pot. 25/29/540).

 

EscO 592

Détachement de la SAL 40 du GR II/39.

1/4/40-(7/40) Rayak (Pot. 25/29).

 

EscO 593àGAO 593

(1/4/40)-(7/40) Alep (Pot. 25/29).

 

EscO 594àGAO 594

(1/4/40)-(7/40) Damas (Pot. 25/29).

 

EscO 595àGAO 595

A confirmer, car Groupe Aérien Mixte 595 avec une EscO 1/595 en Indochine…

(BR 120) : 1/4/40-(7/40) Palmyre (Pot. 25/29).

 

Esc.(O) 1/595 et GAM 595

Voir Indochine.

 

EscO 596àGAO 596

(1/4/40)-(7/40) : Deir ez Zor (Pot. 25/29).

 

EscO 1/596

Créée avant 10/5/40, au sein du GAM 596.

<10/5/40-(7/40) Tourane (Annam) (Pot.25).

 

GAM 596

Regroupe EscO 1/596 et la 1e Esc. de Commandement des Bases du Sud en Indochine.

1e EscCBS : <10/5/40-(7/40) Cat-Laï (Cochinchine) (Loire 130, CAMS 37/55).

 

EscS 598

Escadrille saharienne 598.

(40)-(7/40) ????.

 

 

601e GIA à Esc.T 1/601

Esc. 1/601 et esc. 2/601 : (5/39)->10/5/40 ???? ; scindé en EscT 1/601 et CIA 2/601 (Compagnie d'IA) >10/5/40-(7/40). Dissout.

 

602e GIA à Esc.T 1/602

(Esc. 1/602) et esc. 2/602 (SPAbi 2) : (5/39)->10/5/40 Reims ; scindé en EscT 1/602 (SPAbi 2) et CIA 2/602 : >10/5/40-25/6/40). Dissout.

 

Ecole de l'Air

4e Escadron d'Instruction en Vol

SPA 91 : (5/39)- ?? Salon.

 

Patrouille de l’EA

3/9/39-?? Salon de Provence (MS 225, MS 406).

 

Service Géographique

Escadrille spécialisée dans la prise de vue photographique pour le G.Q.G.

 

Groupement Aérien de Transport

G.A. du GQG

<10/5/40-(7/40) ???? (M.20, Pot. 43/58, Caudron, etc…)

S.A.T. 1, 5, 8, 9

<10/5/40-(7/40) Le Bourget (Wi 33).

S.A.L.C. 1/110

<10/5/40-(7/40) BA 110 (?) (D.338, F.223.4, MB 160). à S.A.S. 1/110 (?)

S.A.L.C. 303/139,304/139, 305/139, 306/139

<10/5/40-(7/40) BA 110 (?) (D.338, F.223.4, MB 160).

S.A.S 1/110, 21/110, 22/110, 23/110, 24/110

<10/5/40-(7/40) BA 139 (?) (MB 81, F.192, Pot. 43, Caudron, etc…).

S.A.S. n°1

<10/5/40-(7/40) Auxerre-Moneteau (Br 270).

 

Escadre de Marche AFN

Créée en 1939 ? Donne naissance au Groupement Provisoire d'Instruction Chasse à La Sénia, puis le 1/11/39 à la 9e Escadre de Chasse qui chapeaute les GC I/6 et GC I/7 [Malgré disparition des Escadres de Chasse depuis le début de l'année ?].

10/5/40: Blida (Pot. 631) commandement ?

 

Escadrilles Coloniales

1e Escadrille d’AOF

1e Esc. d’AOF : (5/39)-<10/5/40 Dakar. Rejoint le 43e GAM.

2e Escadrille d’AOF

2e Esc. d’AOF : (5/39)-(<10/5/40) Bamako. Rejoint aussi (?) le 43e GAM.

3e Escadrille d’AOF

3e Esc. d’AOF : (5/39)-(<10/5/40) Gao. Rejoint aussi (?) le 43e GAM.

6e Escadrille d’AOF

6e esc. d’AOF : <10/5/40-(7/40) Dakar-Ouakam (D.501).

43e Groupe Aérien Mixte

Rassemble les unités d'AOF avant 10/5/40 ?

1e esc., 2e esc. et 3e esc. : <10/5/40-(7/40) Thiès (Pot. 25, Pot. 542, F.222).

 

Escadrille d’AEF

Esc. d’AEF : (5/39)-(7/40) Bangui.

 

Esc. de Madagascar à Esc. de Renseignement/GAM 555*

(*) Passage avant 10/5/40.

(39)-(7/40) Ivato (Pot. 25/29).

 

Esc. Ch. 565

Créée 1940 ?

(40) Madagascar.

 

Détachement d'Aviation de la Côte des Somalis

Aconfirmer avant 10/5/40.

(5/39)-(7/40) Djibouti (Pot. 25/29? Pot. 631).

 

Esc.(O) 1/595

Incluse (seule !) dans le GAM 595 à partir du 1/10/39. Devient EscO 1/595 avant 10/5/40.

(V 571) : (5/39)-(7/40) Dong Hoï (Annam) (Pot. 25).

1e Escadrille du commandement des bases du Sud (Indochine)

1e esc. commandement des bases du Sud (hydro) : (5/39)-??. GAM 596.

 

41e Groupe Aérien Autonome/Mixte

Changement de nom >10/5/40.

Esc. de Reconnaissance 1/41 : (39)-(7/40) Pursat (Cambodge) (Pot 25).

Esc. de Bombardement 2/41 : (39)-(7/40) Tong (Tonkin) (F.221).

42e Groupe Aérien Autonome/Mixte

Changement de nom >10/5/40.

Esc. de Reconnaissance 1/42 : (5/39)-(7/40) Pursat (Cambodge) (Pot 25).

Esc. de Bombardement 2/42 : (5/39)-(7/40) Tan-Son-Nut (Cochinchine) (F.221).

 

1940-1945

Escadrille Bayard

SPA 15 : 4/43-16/9/43 Tunisie (MS 406). RAF (_Sqn_328_(338).

 

Escadrille de chasse n°1 (FL)

Créée en Egypte ?

EC n° 1 : ??-15/9/41 ???? (??). GC n° 1 Alsace (#_Groupe_de_Chasse).

 

Free French Flight 2

Ex détachement du GC I/7 en Egypte en 6/40-7/40.

FFF n° 2 : >7/40-15/9/41 Egypte (MS 406). GC n° 1 Alsace. (#_Groupe_de_Chasse)

 

Escadrille de la DGSS

Créée en 8/1944, à partir des éléments français du RAF 161 Sqn de dépose.

8/44-45 Alger (Lysander, UC-78), 45-5/45 Le Bourget (MS 500, AAC 1). ELA 1/56.

 

Post 1945

1e Escadre de Chasse

EscALA 2/71

Déb/56-3/56 Salon (SIPA S.12), 3/56-été/57 Oujda (SIPA S.12). EscALA 20/72. (pris en compte : )

EscALA 20/72

Eté/57-?? Thiersville (T-6 G) GALA n°2 Oran. (pris en compte : )

EscALA 14/72

Déb/57-?? Tlemcen-Zénata GALA n°2 Oran.(pris en compte : )

 

2e Escadre de Chasse

EscALA 1/72

Déb/56-59 AFN (T-6 G). EALA 2/2. (pris en compte : )

EscALA  8/72

Déb/56-59 AFN (T-6 G). EALA 2/2. (pris en compte : )

EALA 2/2

59/62 AFN (T-6 G). (pris en compte : )

Patrouille de France

57-62 Dijon (Mystère IVA).

 

3e Escadre de Chasse

EscALA 1/71

3/56-6/57 Tébessa (S.10/S.12). EscALA 12/72. (pris en compte : )

EscALA 4/72

3/56-6/58 Télergma (T-6G). (pris en compte : )

EscALA 12/72

6/57-6/58 Tebessa (T-6 G). (parrainage 9ème EC, voir ci dessous, pris en compte : )

 

4e Escadre de Chasse

EscALA 5/70

56-57 (T-6 G). 17/72. (pris en compte : )

EscALA 7/70

56-57 (T-6 G). 18/72. (pris en compte : )

EscALA 17/72

57-12/59 (T-6 G). EALA 3/4. (pris en compte : )

EscALA 18/72

57-12/59 (T-6 G). EALA 3/4. (pris en compte : )

EALA 3/4

12/59-30/3/62 (T-6 G 12/59-2/61 ; T-28 2/61-30/3/62). (pris en compte : )

 

5e Escadre de Chasse

EscALA ?? (2/72)

3/56-fin/59 Batna (T-6G), fin/59-62[60] Mecheria (T-6G). EC 3/5 (Comtat Venaissin). (pris en compte : )

EscALA ?? (9/72)

3/56-62[fin/60] Mecheria (T-6G). EC 3/5 (Comtat Venaissin). (pris en compte : )

(ajout EALA 3/5 : )

 

9e Escadre de Chasse

EVSV

1/4/54-?? Lahr (T-33A)

 

EscALA 6/72

56-1/7/57 Tébessa (T-6G). EscALA 7/72. Renforcé en 2/58 par des personnels du 1/10 dissous. (pris en compte : )

EscALA 7/72 Fennec

1/7/57-1/12/59 Tébessa (T-6G). EALA 3/9. (pris en compte : )

EscALA 12/72

56-1/12/59 Bône (T-6G). EALA 3/9. (pris en compte : )

EALA 3/9 Numidie

1/12/59-30/9/62 Bône (T-28A). (pris en compte : )

 

10e Escadre de chasse

EscALA 3/72

Lié à la 10 EC ? Renforcé en 2/58 par des personnels du 1/10 dissous. (pris en compte : )

 

11e Escadre de Chasse

EscALA 3/71

(2/11) 15/5/56-62 Djelfa (S-12 15/5/56-57 ; T-6G 57-61) (pris en compte : )

EscALA 21/72

15/5/56-62 Djelfa (S-12 15/5/56-57 ; T-6G 57-61) (pris en compte : )

EscALA 16/72

(2/11) 15/5/56-62 Biskra (S-12 15/5/56-57 ; T-6G 57-61) (pris en compte : )

 

12e Escadre de Chasse

EscALA 5/72

1956-1/12/59 Colomb-Béchar, 1/12/59-1961 Mécharia (T-6G). Re-nommée EscALA 15/72 en 1/12/59-1961 ? (pris en compte : )

EscALA 15/72

1/12/59-1961 Blida (?). (pris en compte : )

 

30e Escadre de Chasse TT

EscALA 10/72

8/56-(62) (T-6) Algérie (2/30). (pris en compte : )

 

33e Escadre de Reconnaissance

EscALA 11/72

??-6/62 Algérie. (pris en compte : )

EscALA 16/72

??-6/62 Algérie. (pris en compte : )

 

ELA 41

Dijon.

 

EscLA 1/56 Vaucluse

Villatoux, Paul  Une histoire du 1/56 Vaucluse, l'escadrille masquée  Fana 413-414 2004

Dépend directement du chef du Gouvernement pour opérations secrètes, par l'intermédiaire de la DGER pour opérer avec le service Action.

Créée le 1/8/1945, rattachée à la BA du Bourget. Missions: dépose, entraînement au parachutage clandestin, liaisons rapides diplomatiques et détection d'émissions clandestines. Déménagement fin 1945 vers Persan-Beaumont pour plus de discrétion. Matériel divers et toujours un peu fatigué. Problème avec l'EM de l'AA qui ne la contrôle pas.

Départ pour Evreux en 1967, où elle devient GAM 56 au sein du COTAM. (pris en compte : )

 

85e Escadron de Marche

C 46 : 3/65-?? Mont de Marsan (Vautour IIN), ??-30/6/75 Hao (Vautour IIN).

 

Groupe d'Aviation Légère d'Appui n°2 Oran

EscALA 20/72

Eté/57-?? Thiersville (T-6 G) parrainée 1 EC.

EscALA 14/72

Déb/57-?? Tlemcen-Zénata. Parrainée 1 EC.