III/6(5) Masque de tragédie


Pierre Le Gloan posant devant un Morane Saulnier 406 arborant le Masque de tragédie de la 5ème escadrille du GC III/6. Ce groupe, constitué le 01/05/1939, est équipé de cet appareil jusqu'à fin mai 1940 (ensuite, par le Dewoitine 520). Au cours de la bataille de France, Pierre Le Gloan obtient 11 victoires aériennes homologuées (plus deux probables)


Morane-Saulnier MS 406 n°413 - 5e escadrille du GC III/6 - hiver 1939-1940.
(Source : Le Morane-Saulnier - Collection "Histoire de l'Aviation" n° 5) C'est de cet appareil que le sergent-chef Goujon se parachute le 10 mai 1940, au-dessus de la forêt de Citeaux. On remarque l'insigne personnel sur le fuselage de cet appareil qui était en théorie celui du sous-lieutenant Martin ; mais on peut s'amuser à penser au nom de son dernier pilote...


Le Dewoitine 520 n°277 de Pierre Le Gloan arborant le masque tragique de la 5ème escadrille du GC III/6 - date ?.


F 100 D de l'EC 1/11 Roussillon de Toul Rosières arborant le masque tragique III/6(5) - 1970.


F 100 D n° 42264 (11-EN) de l'EC 1/11 Roussillon de Toul Rosières de passage à Tours - 8 juin 1972.


15 ans après sa mise en service : livrée spéciale pour le Jaguar A n° 7 (A7, 11-EA) - EC 1/11 Roussillon - Toul-Rosières - 1988 .


15 ans après sa mise en service : livrées spéciales pour cette patrouille de Jaguar A n° 7 (A7, 11-EA) et n° 96 (A96, 11-EH) - EC 1/11 Roussillon - Toul-Rosières - 1988


Jaguar A n° 99 (A99, 11-EI) - EC 1/11 Roussillon - Toul-Rosières - JPO été 1991.
Zoom sur la dérive.


voir aussi escadrille III/6(6)

voir aussi






 

 

(prochaine ancre = 9)