Biographies résumées des parrains des promotions de l'Ecole de l'air (EA)

 

 



(source : annuaire de l'association des anciens élèves de l'Ecole de l'air avec l'aimable autorisation d'Hubert Tryer)

Promotion 1965 : Commandant Tricornot de Rose



(© AEA)
Jean-Baptiste de TRICORNOT de ROSE est né le 14 octobre 1876. Admis à Saint-Cyr en octobre 1895, il devient titulaire du premier brevet de pilote militaire en février 1911. Lieutenant, il est affecté dans une unité de dragons avant d'être détaché hors cadre au Service de l'aviation. En 1913, il met au point les règlements de manœuvre à l'Inspection de l'aéronautique, puis est nommé adjoint du directeur de l'aviation militaire. Organisateur de la chasse lors de la bataille de Verdun, il est le premier à concevoir et réaliser le concept de supériorité aérienne locale. Il trouve la mort dans un accident le 16 mai 1916.

Site de la promotion 1965

Voir actualité Armée de l'air du 06/05/2016


Promotion 1966 : Lieutenant Audemard d’Alançon



(© AEA)
Eric AUDEMARD d'ALANÇON est né le 5 janvier 1914. Il entre à l'École de l'air le 4 novembre 1935. Détaché en 1937 à Istres, il suit un stage de transformation multimoteurs avant d'être instructeur à l'École de l'air. Il rejoint ensuite la 4ème escadre de chasse à Reims en juillet 1938. Affecté au groupe 1/4 en septembre 1939, il trouve la mort en combat aérien le 6 juin 1940 près d'Amiens.


Site de la promotion 1966


Promotion 1967 : Capitaine Péronne



(© AEA)
Antoine PERONNE est né le 9 avril 1914. Il entre à l'École de l'air le 4 novembre 1935. Affecté au Levant en février 1940 au Groupe de chasse 1/7, il rejoint dès juin 1940 la RAF en Égypte et prend le commandement du 2nd Free French Flight En juin 1941, il est abattu près de Tobrouk, fait prisonnier, et tentera de nombreuses évasions. Libéré à la fin de la guerre, il est affecté au groupe de chasse IV/2 Île-de-France puis III/2. Le 18 juin 1946, il trouve la mort en service aérien commandé à Friedrichshafen (RFA).


Est de la promotion 1967 :
Patrick BAUDRY


Promotion 1968 : Commandant Bigand



(© AEA)
René BIGAND est né le 30 janvier 1923. Entré à l'École de l'air en mai 1945, il se distingue en 1951 et 1952 au groupe de bombardement 1/19 Gascogne en Indochine. Á son retour, il entre en 1953 au Centre d'essais en vol de Cazaux puis de Brétigny, où il effectue ses premiers vols sur Vautour et Étendard. Placé en congé sur sa demande, il poursuit une carrière de pilote d'essais à la société des avions Marcel Dassault. Il est alors chargé des essais du Mirage IV, des prototypes d'avions à décollage vertical et du Mystère XX. Il trouve la mort le 18 mai 1967, aux commandes du prototype du Mirage F1.

Est de la promotion 1968 :
Richard WOLSZTYNSKI


Promotion 1969 : Lieutenant Tariel



(© AEA)
Jean TARIEL, né le 23 mars 1914, entre le 4 novembre 1935 à l'École de l'air, où il sera instructeur en 1938. Il est ensuite affecté à Bizerte au 5ème GAA, Groupe d'aviation autonome, qui deviendra le GC III/1 au début de la guerre, sur MS 406. Abattu le 18 mai 1940, blessé, il échappe aux Allemands et, recueilli à Laon par les avant-postes du colonel de Gaulle, informe celui-ci des mouvements de blindés ennemis, permettant ainsi le déclenchement d'une contre-attaque de flanc. Titulaire de 4 victoires, il meurt en service aérien commandé le 15 février 1941.

Site de la promotion 1969


Promotion 1970 : Général Delfino



(© AEA)
Louis DELFINO est né le 5 octobre 1912. Entré à Saint-Cyr à 19 ans, il choisit l'Armée de l'air et obtient son brevet de pilote en juillet 1934. Il se distingue dès la campagne de France au sein du groupe de chasse 1/4 avec 8 victoires, puis rejoint en janvier 1944 le groupe de chasse Normandie qu'il commandera jusqu'à son retour en France avec un total de 20 victoires. En juin 1945, il prend la tête de la 6ème puis de la 1ère escadre de chasse avant d'être inspecteur de la chasse et commandant de la zone Nord de défense aérienne. Il commande l'École de l'air en 1957 et poursuit sa carrière à la tête de la 4ème Région, puis de la Défense aérienne. Élevé en 1962 au rang et appellation de général d'armée aérienne, il devient inspecteur général de l'armée de l'air. Il meurt le 12 juin 1968.


voir actualité Armée de l'air du 20/11/2015


Promotion 1971 : Commandant Blanckaert



(© AEA)
Jacques BLANCKAERT est né le 24 septembre 1926. Entré à l'École de l'air en octobre 1946, il se porte, dès sa sortie d'école, volontaire pour l'Indochine, où il effectue en 1951-52 un séjour de 18 mois avec le groupe de chasse 2/9 Auvergne. Il rejoint la France en 1953 pour être affecté à l'escadron 3/1 Argonne. En 1955, il commande l'escadron 2/2 Côte-d'Or, puis est affecté au CEV de Brétigny comme pilote d'essais, ensuite comme chef du personnel navigant. Il trouve la mort le 12 octobre 1960 au cours d'une présentation en vol sur Mirage III.


Promotion 1972 : Général Madon



(© AEA)
Michel MADON est né le 10 janvier 1918. Entré à l'École de l'air en novembre 1937, il participe brillamment à la campagne de France avec le groupe de chasse 1/3 et obtient 6 victoires. Replié en Afrique du Nord, il reprend le combat avec le groupe de chasse 2/7 Nice, devient commandant du groupe de chasse 1/7 Provence, participe aux campagnes de Tunisie, de France et d'Allemagne et termine la guerre avec 14 victoires. Dès la fin 1945, il emmène son groupe en Indochine, où il passe un an. Á son retour en France, il va assurer des responsabilités de plus en plus élevées. Général en 1962, il commande la zone aérienne de défense Nord, puis la 2ème Région aérienne avant de prendre la tête des Forces aériennes stratégiques. Élevé aux rang et appellation de général d'armée aérienne, il devient inspecteur général de l'armée de l'air en septembre 1970. Il meurt des suites de ses blessures après un accident le 16 mars 1972.


Promotion 1973 : Capitaine Marchal



(© AEA)
René MARCHAL est né le 13 janvier 1921. Il entre à l'École de l'air en avril 1941. Évadé de France en mars 1943, il participe à la campagne d'Italie avec le groupe de chasse 1/3 Corse. Abattu le 14 janvier 1945, interné, il s'évade le 5 avril et rejoint son groupe, avec lequel il participe à la victoire. Il fait ensuite mouvement sur l'Indochine, où il se distingue avec le groupe de chasse 2/7 Nice. En 1948, il commande en second le groupe de chasse 2/1 Nice et trouve la mort au cours d'un exercice à Tablat (Algérie) le 12 septembre 1950.


Sont de la promotion 1973 :
Stéphane ABRIAL
Jean-Paul PALOMEROS


Promotion 1974 : Commandant Brunaud



(© AEA)
Louis BRUNAUD est né le 22 décembre 1920. Il entre à l'École de l'air en octobre 1939. Durant la guerre, il sert en Afrique du Nord, puis au sein de l'US Air Force. Affecté en 1946 au Centre d'essais en vol de Brétigny, il participe au développement de nombreux appareils avant de devenir chef du personnel navigant. Dégagé des cadres d'active en 1947, il poursuit une carrière aéronautique comme chef des essais en vol de la société Breguet. Il trouve la mort aux commandes d'un prototype Breguet Atlantic le 19 avril 1962 dans la région de Revel.


Promotion 1975 : Capitaine Duthoit



(© AEA)
Didier DUTHOIT est né le 10 août 1935. Entré à l'École de l'air en octobre 1956, il participe aux opérations de maintien de l'ordre en Algérie avec la 20e escadre de chasse. En 1962, il rejoint à Cambrai la 12ème escadre de chasse avant d'être affecté comme commandant en second de la Patrouille de France en 1966. Le 4 juin 1967, le destin l'emporte au cours de la présentation aérienne qui clôt le Salon du Bourget.


Est de la promotion 1975 :
Patrick DE ROUSIERS


Promotion 1976 : Capitaine de la Motte



(© AEA)
André de LA MOTTE est né le 19 novembre 1919. Entré à l'École de l'air en septembre 1938, il entre dans la résistance après l'Armistice. Arrêté, il s'évade et rejoint l'Afrique du Nord. Il est affecté au groupe de chasse III/6 Roussillon, avec lequel il participe aux opérations du front de Méditerranée, d'Italie et d'Allemagne. Il trouve la mort en service aérien commandé le 11 février 1946 à Mondelange (Moselle).


Promotion 1977 : Capitaine Rougier



(© AEA)
Yves ROUGIER est né le 30 mai 1933. Entré à l'École de l'air en septembre 1953, il est affecté à la 10ème escadre de chasse à Creil, puis rejoint l'escadrille d'aviation légère et d'appui 3/72 à Oujda (Maroc) en 1958. En février 1959, il retrouve la 10ème escadre. En 1964, il est affecté à l'escadron de chasse 2/5 Île-de-France à Orange, dont il prend le commandement en février 1965. Le 10 mai suivant, il trouve la mort au retour d'une mission de nuit, victime d'une avarie mécanique.


Est de la promotion 1977 :
Philippe Gasnot


Promotion 1978 : Général Pineau



(© AEA)
Jean-Marc PINEAU est né le 1er février 1922. Entré à l'École de l'air en octobre 1942, il s'évade de France en juillet 1943 et est breveté pilote aux États-Unis en novembre 1944. Après la guerre, il effectue deux séjours opérationnels successifs en Indochine. En 1952, il rejoint la France et participe à la reconstitution de l'aviation de bombardement. Il crée notamment le Centre d'instruction du bombardement à Cognac, en 1956, et commande en second la 92ème brigade de bombardement en 1959. En 1964, il est nommé commandant de la base aérienne de Salon et commandant en second de l'École de l'air. Promu général en octobre 1969, il est nommé chef de division à l'état-major des armées, où il se consacre au développement des Forces nucléaires françaises. Il trouve la mort le 21 janvier 1971 lors d'une liaison aérienne à Mézilhac (Ardèche).


Le général Pineau est également le parrain de la base aérienne n°701 de Salon de Provence


Sont de la promotion 1978 :
Bruno Chevassu
Olivier Festas
Guillaume Gelée
Gratien Maire


Promotion 1979 : Capitaine Carof de Kervezec



(© AEA)
Michel CAROF de KERVEZEC est né le 10 mars 1928. Entré à l'École de l'air en octobre 1948, il est tout d'abord affecté en août 1951 à la 2ème escadre de chasse. Après avoir commandé en second l'escadron de chasse 2/4 La Fayette à Bremgarten en 1956, il participe dès avril 1957 aux opérations en Algérie à la tête de l'escadrille d'aviation légère et d'appui 18/72. Le 2 octobre 1957, il est abattu par des tirs rebelles lors d'une opération dans la région de Constantine (Algérie).


Sont de la promotion 1979 :
Patrick ANTOINE
Antoine CREUX
Denis MERCIER
Jean-Marc VALLI


Promotion 1980 : Lieutenant Saint-Hillier



(© AEA)
Guy SAINT-HILLIER est né le 15 mars 1933. Entré à l'École de l'air en septembre 1953, il est affecté à la 33ème escadre de reconnaissance, escadron Moselle puis Savoie, à Cognac puis à Lahr (RFA). En novembre 1958, il rejoint en Algérie l'escadrille d'aviation légère et d'appui 11/72. Le 25 août 1959, il trouve la mort au cours d'une mission d'appui-feu dans la région de Michelet (Grande-Kabylie).


Sont de la promotion 1980 :
Jean-Jacques Borel
Thierry Caspar-Fille-Lambie
Noël Durand
Michel Fritsch
Guy Girier
François Massé
Patrick Pacorel
Philippe Steininger


Promotion 1981 : Colonel Rossi dit Levallois



(© AEA)
André ROSSI dit LEVALLOIS est né le 6 mars 1913. Polytechnicien, il choisit l'Armée de l'air en 1935 et est breveté pilote en octobre 1936. Affecté tout d'abord dans le bombardement, il occupe dès 1938 le poste d'instructeur de tir à l'École de l'air. Dès 1941, il prend des contacts avec la Résistance. Sous le pseudonyme de Levallois, il exerce d'importantes responsabilités au sein des Forces françaises de l'intérieur. Dénoncé, puis arrêté en 1943, il s'évade et reprend ses activités. Repris et torturé, il est fusillé par l'ennemi le 19 juillet 1944 à Signes (Var).


Sont de la promotion 1981 :
André Lanata
Didier Rouzet
Bernard Schuler
Serge Soulet


Promotion 1982 : Général d’Harcourt



(© AEA)
Bernard D'HARCOURT est né le 15 décembre 1885. Engagé dans la cavalerie en 1906, il est admis à Saumur puis choisit l'aéronautique dès 1913. Il est breveté pilote en octobre 1913 et forme l'escadrille MS 38 en janvier 1915. Il termine la guerre à la tête du groupe de chasse n° 13. Ses commandements le mèneront en 1938 au poste d'inspecteur général de la chasse. Promu général en septembre 1939, il assure, à la fin de la campagne de France, le repli en Afrique du Nord de la plus grande partie de l'aviation de combat. Après l'armistice, il continue à se dévouer pour la France et meurt à Paris le 1er février 1980.


Promotion 1983 : Lieutenant Fleischel



(© AEA)
Michel FLEISCHEL est né le 21 juin 1919. Entré à l'École de l'air en octobre 1939, il s'évade de France occupée en 1943 et rejoint le Maroc, où il passe son brevet de pilote en décembre 1943. Il est ensuite affecté au groupe de chasse 2/2 Berry qui part s'installer en Angleterre en janvier 1944, puis à Anvers, et accomplit de nombreuses missions de soutien de l'infanterie, notamment lors de l'opération d'Arnhem. Il est abattu par la DCA allemande alors qu'il attaquait un convoi ennemi le 14 février 1945 près de Sevelen (Allemagne).


Promotion 1984 : Général Guernon





(© AEA)
Roger GUERNON est né le 13 mai 1916. Entré à l'École de l'air le 4 novembre 1935, il est affecté dans l'aviation de bombardement. Il participe de 1939 à 1945 aux opérations en Afrique, en Sardaigne puis en France avec le groupe de bombardement 2/63. Dès la fin de la guerre, il occupe les fonctions de directeur des études à l'École de l'air. Il commande ensuite le GLAM avant d'être successivement chef du 4ème bureau de l'EMAA, chef d'état-major du GMMTA et commandant du Centre saharien d'expérimentations nucléaires. Nommé général en 1960, il occupe des postes très importants. Après avoir notamment assuré le commandement du Transport aérien militaire de 1962 à 1964, il est nommé sous-chef d'état-major des armées. Enfin, élevé au rang et appellation de général d'armée aérienne en 1969, il devient directeur des Centres d'expérimentations nucléaires. Il quitte le service actif en 1972 et se consacre ensuite pendant dix ans à l'animation et à la conduite d'actions d'entraide. Il meurt à Paris le 23 janvier 1985. Le général GUERNON a été président des anciens élèves de l'École de l'air en 1957-58 et en 1962-64.


Insigne de la promotion (zoom) :




Promotion 1985 : Général Houdemon



(© AEA)
Jean-Paul HOUDEMON est né le 11 mars 1885. Entré à Saint-Cyr en 1903, il choisit la cavalerie. Grièvement blessé en septembre 14, il passe dans l'aviation et obtient son brevet de pilote en juillet 1916. Après avoir été à nouveau grièvement blessé en août 18, il forme le groupement de chasse n° 1. Après la guerre, professeur à l'École supérieure de guerre puis commandant du 34ème régiment d'aviation en 1929, il devient le premier commandant de l'École de l'air en 1935. En 1939, il est nommé commandant de la zone d'opérations aériennes Sud. Placé en 1940 en congé du personnel navigant, il se retire à Pont-à-Mousson, où il est arrêté par les Allemands pour ses activités de résistance. En novembre 1951, il est appelé aux fonctions de gouverneur des Invalides, fonction qu'il assurera jusqu'à sa mort, le 20 octobre 1960.


Est de la promotion 1985 :
Hervé Bertrand


Promotion 1986 : Général Dorance



(© AEA)
Michel DORANCE est né le 13 août 1914. Il entre à l'École de l'air le 4 novembre 1935. Affecté au groupe de chasse 1/5, il y commande la deuxième escadrille et remporte 17 victoires aériennes en 1940. Il reprend part aux opérations en 1943 à la tête du groupe de chasse 1/7. Il commande la 6ème escadre de chasse à Rabat (Maroc) en 1947 et la base aérienne de Reims en 1958. Nommé général en 1961, il occupe des postes de responsabilité à l'état-major des Forces aériennes alliées Centre Europe à Fontainebleau avant d'être attaché de l'air à Washington. Il quitte l'Armée de l'air en 1966 et meurt le 17 janvier 1986. Le général DORANCE a été président des anciens élèves de l'École de l'air en 1956-1957.


Promotion 1987 : Général Boichot



(© AEA)
Jacques BOICHOT est né le 31 décembre 1932. Il entre à l'École de l'air le 30 septembre 1952. Il est d'abord affecté à l'escadron de chasse 2/11 «Vosges» à Luxeuil. Après un séjour d'un an en Algérie, il commande son escadron d'origine en 1963. Il passe alors deux ans à la FATac avant de prendre la tête de la 4ème escadre de chasse à Luxeuil . Commandant de la base aérienne de Toul-Rosières en 1976, il est nommé général de brigade aérienne en 1980 et commande le 1er CATac à Metz en 1981. Il trouve la mort au cours d'une mission d'entraînement dans la région de Bapaume le 5 avril 1983.


Promotion 1988 : S\lieutenant de la Taille Trétinville



(© AEA)
Harold de LA TAILLE TRETINVILLE est né le 26 juillet 1918. Il entre à l'École de l'air le 15 novembre 1937. Affecté au groupe de chasse 1/4 le 7 mars 1940, il obtient plusieurs victoires aériennes au cours de l'attaque allemande des mois de mai et juin 1940. Il est abattu au cours d'une mission de reconnaissance le 6 juin 1940 dans la région d'Amiens.


Promotion 1989 : Clément Ader



(© AEA)
Clément ADER est né le 2 avril 1841 à Muret, près de Toulouse. Après des inventions aussi éclectiques que géniales, cric hydraulique pour rails de chemin de fer, vélocipède, téléphone urbain (qui d'ailleurs lui vaut la fortune), il se lance dans un domaine vierge et inconnu, l'aéronautique. Dès 1873, il construit un planeur capable d'enlever un homme. En 1882, il se lance dans la réalisation d'un appareil volant à vapeur tracté par une hélice, qu'il appellera l'Avion. Le 9 octobre 1890 l'Éole quitte le sol pour un vol de 50 mètres. Outre le premier avion de l'histoire, Clément ADER lègue des ouvrages prophétiques sur l'aviation militaire: observation, bombardement, écoles, pistes, bombes spéciales... Couvert d'honneurs tardivement, il s'éteint à Toulouse le 3 mai 1925.


Promotion 1990 : Lieutenant Poznanski



(© AEA)
André POZNANSKI est né le 30 juin 1921 à Baden en Autriche. Il rejoint la promotion 1939 de l'École de l'air alors à Bordeaux-Mérignac puis est muté en 1940 à Mont-de-Marsan. Se faisant passer pour un officier polonais, il embarque le 12 juillet 1940 pour Plymouth, où il s'engage dans les Forces françaises libres et participe à la campagne de Libye avec le groupe de chasse Alsace (FAFL). Muté au groupe n° 3 Normandie-Niémen, il trouve la mort le 13 avril 1943 dans la région de Kalonga-Koselsk (Russie).


Promotion 1991 : Capitaine Koenig



(© AEA)
Jean KOENIG est né le 12 avril 1921. Entré à l'École de l'air le 11 février 1942 et mis en congé d'armistice le 1er décembre, il suit les cours de l'École nationale supérieure d'électricité de Paris, et participe à la Résistance. En février 1945, il commence sa formation de pilote à Châteauroux. Breveté le 18 février 1948 à Avord, il est affecté à la 60ème escadre de transport. Le 21 septembre 1952, il devient chef des opérations du groupe de transport 1/64 Béarn en Indochine. Affecté à Saïgon en fin de séjour opérationnel, il se porte volontaire pour retourner au Béarn au début de la bataille de Dien Bien Phu. Le 24 mars 1954, lors d'une mission de parachutage sur le point d'appui Isabelle, son Dakota est abattu par l'artillerie adverse.


Promotion 1992 : Lieutenant Majoureau



(© AEA)
Pierre MAJOUREAU est né le 11 octobre 1925. Entré à l'École de l'air le 28 octobre 1946, il est breveté pilote le 24 août 1949. Le 2 juin 1950, il est affecté au groupe de reconnaissance 2/33 Savoie à Cognac. Le 28 mai 1952, il rejoint l'escadrille de reconnaissance outre-mer n° 80 au Tonkin. Chef de patrouille de reconnaissance discipliné et consciencieux, apte à toutes les missions, il se distingue régulièrement par la qualité des renseignements qu'il fournit sur l'activité adverse. Le 28 mars 1953, il décolle du terrain de Bach-Mai à bord d'un Bearcat F8F pour une mission de reconnaissance à vue dans la région comprise entre la rivière Noire, le fleuve Rouge et le méridien de Vinh-Yén. Après avoir rendu compte normalement par radio de la première partie de sa mission, il continue sa reconnaissance en pays thaï. Il ne rentrera jamais à sa base.


Site de la promotion 1992


Promotion 1993 : Général Capillon



(© AEA)
Bernard CAPILLON est né le 15 octobre 1929. Entré à l'École de l'air en 1950, il est breveté pilote aux États-Unis et affecté au groupe de chasse 1/2 Cigognes, puis comme commandant d'escadrille à l'escadron de chasse 3/2 Alsace, effectuant deux séjours opérationnels en Algérie. De 1957 à 1959, il commande la Patrouille de France sur Mystère IV. En 1966, il prend la tête de la 11ème escadre de chasse à Bremgarten et commande la base aérienne de Luxeuil en 1973. Il est adjoint air à l'état-major particulier du président de la République en 1975 et assure successivement les fonctions de sous-chef opérations à l'état-major de l'Armée de l'air, de commandant en second de la FATAC - 1re RA et de commandant de la Défense aérienne. De 1982 à 1986, il est chef d'état-major de l'Armée de l'air. Après avoir quitté le service actif, il est nommé président de la Société nationale d'études et de construction des moteurs d'aviation (SNECMA) en avril 1987 et meurt le 2 septembre 1993.


Promotion 1994 : Lieutenant Soubeirat



(© AEA)
Pierre SOUBEIRAT est né le 10 octobre 1920. Entré à l'École de l'air en octobre 1939, il rejoint le Maroc en décembre 1940 et est affecté au groupe de chasse 1/2 Cigognes en décembre 1943, puis au groupe de chasse 1/5 Champagne à Oran, où il effectue de nombreuses missions de Coastal command. En août 1944, il est détaché au groupe de chasse 1/4 Navarre et participe aux combats de la libération du Sud de la France. Après plus de cinquante missions de guerre, il tombe au champ d'honneur le 25 août 1944, dans la vallée du Rhône, abattu par la DCA allemande.