Actualités Armée de l'air 33 (2020)



ET 2/64 Anjou - Evreux (09/09/2020)

Base aérienne (BA) 105 d’Évreux : des cérémonies poignantes

Mise à jour : 08/09/2020 - Direction : Armée de l'air
Le 31 août 2020, deux cérémonies se sont tenues à Évreux annonçant la fin d’un escadron, la création d’un nouveau et six passations de commandement au sein de la 64e escadre de transport, du groupement d’appui à l’activité (GAA) et de l’Escadre aérienne de commandement et de conduite projetable (EAC2P).

Vigilance sanitaire oblige, l’organisation de deux manifestations distinctes a été privilégiée.

À 10h30 ce matin-là, le général Matthieu Pellissier, commandant des forces aériennes, a conclu la mise en sommeil de l’escadron 2/64 Anjou. Une scène émouvante, marquée par la remise du fanion par le lieutenant-colonel Arnaud de cette unité emblématique, créée il y a 76 ans.

Ensuite, a eu lieu la prise de commandement de la 64e escadre de transport, ainsi que de deux de ses escadrons : l’escadron électronique aéroporté 1/54 Dunkerque et l’escadron de transport 3/62 Ventoux. Enfin, le commandant de base a investi un nouveau chef à la tête de l’escadron de sécurité incendie et sauvetage 1H.105 accueillant en son sein les pompiers de l’air.

L’après-midi, la seconde cérémonie présidée par le général Christophe Vilchenon, commandant la brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne (BAAMA), a mis en lumière l’escadre de la BA 105 et l’EAC2P. La date du 31 août est symbolique, annonçant la création de l’escadron d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques 14.550. Le général de brigade aérienne a ainsi pu l’honorer en son dernier jour de présence au sein de l’institution.

Le commandement de l’escadron des systèmes de télécommunications tactiques 11.550 Marly et de l’escadron des systèmes de surveillance tactiques 12.550 Frescaty ont également accueilli un nouveau commandant à leur tête. Un défilé motorisé des capacités de l’EAC2P, accompagné des trompettes de la Musique de l’air, a ainsi clôturé la cérémonie. Le général Vilchenon s’en est ensuite allé et a quitté la base d’Évreux et l’Armée de l’air, emportant avec lui des décennies d’évènements mémorables. (pris en compte )

Voir vidéo

BA 105 Evreux : mise en sommeil de l’ET 2/64 Anjou et création de l’escadron d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques 14.550 - Crédits @ Armée de l'air


BA 105 Evreux : mise en sommeil de l’ET 2/64 Anjou et création de l’escadron d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques 14.550 - Crédits @ Armée de l'air



BA 105 Evreux : mise en sommeil de l’ET 2/64 Anjou et création de l’escadron d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques 14.550 - Crédits @ Armée de l'air



BA 105 Evreux : mise en sommeil de l’ET 2/64 Anjou et création de l’escadron d’expertise et d’instruction des liaisons de données tactiques 14.550 - Le général Matthieu Pellissier, commandant des Forces Aérienne - Crédits @ Armée de l'air


Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air


BA 107 - Villacoublay (12/09/2020)

Armée de l’Air et de l’Espace : l’épervier prend de la hauteur

Mise à jour : 12/09/2020 - Auteur : Aspirant Romain Bresson - Direction : Armée de l'air
Ce vendredi 11 septembre 2020, l’armée de l’Air et de l’Espace a dévoilé son nouveau logo lors d’une cérémonie présidée par la ministre des Armées, Florence Parly et en présence du chef d’état-major de l’armée de l’Air et de l’Espace (CEMAAE), le général Philippe Lavigne, sur la base aérienne 107 de Villacoublay.

Le 11 septembre est la date marquant traditionnellement la commémoration de la mort au combat du capitaine Georges Guynemer, le 11 septembre 1917. C’est à cette occasion, lors d’une cérémonie historique sur la base aérienne 107 de Villacoublay, que le nouveau logo de l’armée de l’Air et de l’Espace a été dévoilé. Il a concomitamment été présenté dans l’ensemble des bases aériennes du pays. Cette date symbolique pour les Aviateurs, marque l’attachement aux valeurs historiques de ses pionniers en même temps que l’apparition de nouveaux enjeux et de nouveaux défis à relever.

Après avoir effectué la traditionnelle revue des troupes, Florence Parly, ministre des Armées et le général Philippe Lavigne, CEMAAE ont procédé à des remises de décorations. S’en est suivi la lecture de la citation du capitaine Georges Guynemer avant que la sonnerie « aux morts » ne retentisse puis enfin l’hymne national. Le général Philippe Lavigne a ensuite prononcé l’ordre du jour n°1 de l’armée de l’Air et de l’Espace. Moment où l’équipe de France militaire de parachutisme est apparue dans le ciel, voiles tricolores déployées. Le logo est alors dévoilé devant la ministre et des Armées et le CEMAAE ainsi qu’à l’ensemble des troupes présentes dans le dispositif.

« L’armée de l’Air a toujours été un creuset pour nos rêves comme nous avons pu admirer les parachutistes tomber du ciel, a déclaré Florence Parly, lors de son allocution face aux Aviateurs. Aujourd’hui, vous vous apprêtez à aller au-delà de vos rêves ! Depuis le 24 juillet 2020, vous êtes devenus l’armée de l’Air et de l’Espace. Cet emblème est désormais le vôtre, l’épervier a pris de la hauteur, il s’est élevé, et je sais que vous saurez faire face. »

Une cérémonie qui restera forcément gravée dans la mémoire de l’adjudant Alexandre, membre de l’équipe de France militaire de parachutisme qui a sauté avec le drapeau : « Nous avons dû nous préparer rapidement pour cette cérémonie en repérant et en effectuant des marquages. Pour nous, chaque saut est important et nous voulons les réaliser à la perfection même si l’enjeu était encore plus grand aujourd’hui, livre-t-il. Je suis fier d’être venu ici et d’avoir pu, pour la première fois, sauter au-dessus de la base de Villacoublay avec ce drapeau pour l’amener aux pieds des autorités. Cette cérémonie est aussi particulière pour moi puisque je suis lié à l’espace par mon parcours. J’étais dans une spécialité où je travaillais déjà avec les satellites et toujours aujourd’hui puisque je travaille au sein du commandement de cyberdéfense (COMCYBER). » Preuve s’il en est que les Aviateurs sont liés à l’espace depuis longtemps. Du premier astronaute français issu de l’École de l’air, Jean-Loup Chrétien, à aujourd’hui.

Voir vidéo

Ordre du jour n°1 - page 1 [document pdf] - Crédits : @ Armée de l'air

Ordre du jour n°1 - page 2 [document pdf] - Crédits : @ Armée de l'air

Le nouveau logo de l'armée de l'Air et de l'Espace :


« Pour marquer l’évolution de sa mission, l’identité de visuelle de l’armée de l’Air évolue elle aussi. Souhaitant répondre à la volonté des Aviateurs de maintenir les traits identitaires qui les caractérisent, ce nouveau logo reprend les caractéristiques principales du précédent pour souligner la continuité avec l’armée de l’Air (passée et actuelle), en y ajoutant trois principes clés :

• à Marquer qu’il s’agit d’une évolution et non d’une révolution de la mission : conservation de l’épervier ;
• à Intégrer la dimension espace : ajout d’une courbe évoquant la sphère terrestre et inscription du texte « & DE L’ESPACE » dans une police plus fine ;
• à Évoquer la martialité : un oiseau qui se cabre pour neutraliser sa proie.

Le logotype de l’armée de l’Air et de l’Espace reprend un élément essentiel du logotype de l’armée de l’Air, à savoir l’épervier. Présent également sur les tenues des Aviateurs, il symbolise les traditions de l’armée de l’Air et de l’Espace, mais aussi la surveillance ou encore la chasse. Le dynamisme évoqué par son cabrage montre qu’il est prêt à intervenir en tout lieu et à tout moment. »



Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air