Actualités Armée de l'air 30 (2019)


31ème EARTS - Istres (05/10/2019)

(Source : groupe de ravitaillement en vol 2/91 bretagne (facebook)

Ce matin, [vendredi 04 octobre 2019] lors d'une cérémonie qui s'est tenue sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier, notre unité [groupe de ravitaillement en vol (GRV) 2/91 Bretagne] a été renommée Escadron de Ravitaillement en Vol et de Transport Stratégiques 01.031 "Bretagne". Elle est à présent équipée de l'A330 MRTT "Phénix".

(NdlR) Changement au sein de la 31ème EARTS (FAS) (complément d'informations de sources diverses) :
• Le Groupe de ravitaillement en vol (GRV) 2/91 "Bretagne"
devient l’escadron de ravitaillement en vol (ERV) 4/31 "Sologne" (*)
- équipement : 11 C 135-FR
et 3 KC 135-R (*)
- Escadrilles de tradition : F 465
et SPA BI 54
• L’Escadron de ravitaillement en vol et de transport stratégique reprend le nom et les traditions du "Bretagne", et devient l’ERVTS 1/31 "Bretagne"

- équipement : 2 A 330 MRTT
(à ce jour)
- Escadrilles de tradition : BR 108 "Pégase"
- F 25 "Etoile américaine" - BR 129 "Lapin trimardeur" - SAL 22 "Louve Romaine" ( CFER )
• Le Centre de maintenance MRTT devient l’Escadron de soutien technique aéronautique 15/31 « Camargue ».

Simultanément étaient célébrés les 55 ans des Forces Aériennes Stratégiques (FAS)


Voir vidéo


Les FAS en 1987 (Document pdf)


(*) 4/31 car en prévision (à l'avenir), deux escadrons devraient s'intercaler dont l'actuel ET 3/60 "Estérel"
avec une flotte rénovée
(**) retrait de service prévu en 2025.


A 330 MRTT Phénix de L'ERVTS 1/31 Bretagne - 4 octobre 2019


55 ans des FAS - Crédits : @ E. Bourty / Armée de l'air
Le A 330 MRTT Phénix escorté par 4 Rafale B des FAS - Saint-Dizier - octobre 2019



Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air


ET 52 - Base aérienne 186 Nouméa-Tontouta (12/10/2019)

(Source : Base aérienne 186 Nouméa-Tontouta (facebook)
Mardi,[08 octobre 2019] l'Escadrille de reconnaissance Outre-mer 80 (EROM 80) célébrait ses 70 ans depuis sa création à Bach-Mai près de Hanoï en 1949.
Les traditions ont été reprises en avril 2016 par l'Escadron de Transport 52. Les 29 membres de l'escadrille se sont vus remettre la fourragère alors que le CASA 235-200 arborait une livrée spéciale pour l'évènement.




CASA 235-200 (52-IC) - ET 52 La Tontouta (Nouvelle Calédonie) décoré à l'occasion des 70 ans de l'EROM 80 - 8 octobre 2019


CASA 235-200 (52-IC) - ET 52 La Tontouta (Nouvelle Calédonie) décoré à l'occasion des 70 ans de l'EROM 80 - 8 octobre 2019


Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air


Ecole de l'air - Base aérienne 701 de Salon de Provence (21/10/2019)

La promotion 2019 de l’École de l’air dans les ailes de l’EFC1

Mise à jour : 21/10/2019 - Auteur : Aspirant Romain Bresson - Direction : Armée de l'air
Ce vendredi 18 octobre 2019, Florence Parly, ministre des Armées, a confié aux élèves de première année de l’École de l’air, les traditions de l’Escadrille Française de Chasse n°1 (EFC1). Celle-ci fut la première unité militaire reconnue Compagnon de la Libération. À cette occasion, une cérémonie historique s’est déroulée sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence, en présence des représentants de l’Ordre de la libération et des unités Compagnon de la Libération des trois armées.


Désormais, les élèves de première année de l’École de l’air auront la garde du fanion de l’EFC1, et porteront la fourragère noire et verte, aux couleurs de la Croix de la libération. Cette unité historique, créée pendant la Seconde Guerre mondiale, a reçu la Croix de la Libération dès 1941 pour son engagement au service de la liberté, en particulier au siège de Tobrouk, dans la bataille de Crète, la campagne de Syrie et en Méditerranée.
Après une allocution du général Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’Armée de l’air, la ministre des Armées a effectué la remise du fanion de l’unité et la décoration de la croix de la libération. Puis, les élèves ont reçu les fourragères qu'ils ont fièrement arboré. Les troupes ont ensuite défilé sous les ailes de la Patrouille de France. Une cérémonie forte en sens, rappelant à chacun les valeurs qui ont animé les Aviateurs de la France libre en juin 1940.
En coopération avec l’Ordre National de la Libération, l’Armée de l’air a souhaité faire revivre ce patrimoine en recréant l’EFC1 à Salon-de-Provence, où des jeunes filles et des jeunes hommes rejoignent l’École de l’air pour devenir officier. Les élèves de première année récemment incorporés ont été officiellement reconnus comme constituant l’EFC1 et sont désormais dépositaires du titre d’unité Compagnon de la libération. Cette reprise de compagnonnage symbolise la transmission par les anciens de certaines valeurs aux plus jeunes.
Cette cérémonie, consacre des valeurs qui inspirent : la combativité, le sens du devoir, et l’engagement de chacun au profit de la liberté de tous. Elle procède d’un moment historique et d’un témoin pour les générations futures. En appui à cette manifestation, un livre intitulé "Les ailes de la liberté" retraçant l’épopée de l’EFC1 et rendant hommage aux Aviateurs FAFL sera édité et distribué à la promotion.

L’Escadrille Française de Chasse n°1

Symbole de la France qui refuse la collaboration avec l’ennemi, des Aviateurs français ont rejoint les unités de la Royal Air Force (RAF) pour poursuivre le combat. Fin 1940, suite à un accord entre le général de Gaulle et le ministère de l’air britannique, il est décidé que des pilotes de chasse français libres stationnés en Afrique Équatoriale Française seront dirigés sur l’Egypte pour constituer une escadrille française de pilotes portant un uniforme français. Le 9 avril 1941, l’Escadrille Française de Chasse n°1 (EFC1) est créée.
Le 21 juin 1941, l’EFC1 reçoit la Croix de la Libération, devenant ainsi la première unité militaire distinguée. Elle est un creuset de l’Armée de l’air actuelle puisque après sa dissolution elle laisse place aux premières unités des Forces aériennes françaises libres (FAFL). Elle remporte 17 victoires en 165 missions, neuf de ses pilotes sont faits compagnons de la Libération. Un exemple pour les jeunes élèves officiers, qui ont pu mesurer l’engagement de ces hommes au service la liberté.

Le Saviez-vous ?

L'insigne de l'Ordre est la croix de Lorraine, et il porte au revers la devise : «Patriam servando, victoriam tulit» («En servant la patrie, il a remporté la victoire»). Le ruban vert et noir symbolise l'état de la France en 1940, alliant le noir du deuil au vert de l'espérance. La fourragère est une décoration récompensant une unité militaire, pour faits de guerre ou de bravoure exemplaires.

18 octobre 2019 - Remise du fanion de l’Escadrille Française de Chasse n°1 (EFC1) par la ministre des Armées - Crédits : ADC Guillaume Lecomte / Armée de l'air


18 octobre 2019 - Les élèves de 1ère année de L'Ecole de l'air recoivent les fourragères noires et vertes, aux couleurs de la Croix de la libération - Crédits : ADC Guillaume Lecomte / Armée de l'air


18 octobre 2019 - Les troupes ont ensuite défilé sous les ailes de la Patrouille de France - Crédits : ADC Guillaume Lecomte / Armée de l'air


Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air