SPA 69 Tête de chat

le sergent Charles Corsin de l'escadrille SPA 69 devant son SPAD XIII pendant la Guerre de 1914-1918.

Le 11 septembre 1914, à l’age de 17 ans, Charles Corsin s’engage au 99ème régiment d’infanterie. Blessé par deux fois et cité sur le front de l’Iser et de l’Artois, il est ensuite breveté pilote militaire le 30 septembre 1917 (sous le n° 9070 à Juvisy). Il participe à plusieurs combats aériens qui lui valent une citation à l’ordre de la 10ème armée et la croix de guerre. Devenu pilote de ligne le 6 juin 1921 (chez Latécoère puis à Air France en 1933) il totalisera plus de 18000 heures de vol (dont 643 heures en temps de guerre) et détiendra de nombreux records aéronautiques. Durant la deuxième guerre mondiale, il assurera la liaison entre la France et l’Indochine. Redevenu pilote civil après la guerre, puis chef d’escale et enfin inspecteur de première classe à Air France, il se retirera à Mougins en 1952 dans le sud-est de la France.

Spad XIII n° 19012 - 4ème escadrille (SPA 69) du 3ème RAC - Châteauroux La Martinerie - date ?.


le capitaine Fernand Bonneton de la SPA 69 devant son SPAD.

(source EC 3/11 Corse sur facebook)

Fernand Régis Bonneton est né le 10 mai 1890 à La Coucourde-Montélimar.
Au début de la guerre, il sert comme sous-officier dans la cavalerie (au 12e Dragon) jusqu'à ce qu'il soit blessé par deux fois. Après s'être porté volontaire pour servir dans l'infanterie, il est de nouveau blessé deux fois et déclaré inapte au service en mai 1916. Il demande à entrer dans l’aviation. En septembre 1916, il est breveté pilote. Il remporte sa première victoire aérienne le 8 août 1917. Affecté dans le sud de l'Italie, il remportera une nouvelle victoire, le 30 octobre 1917.
En 1918, il rentre en France après un long voyage à travers la Russie. Il intègre alors l'Escadrille SPA 69. Il est fait Chevalier de la légion d'honneur le 3 août 1918.
A la fin de la guerre, il a la joie de conduire la SPA 69 en occupation sur le Rhin. Il est nommé capitaine le 25 mars 1919, et, la guerre se rallumant en Pologne, il y vole. Il reçoit, après son retour, la croix d’officier de la Légion d’Honneur, avec cette douzième citation, résumé de ses gloires :
"Magnifique soldat, deux fois blessé, deux fois cité dans la Cavalerie. Deux fois blessé, deux fois cité dans l’infanterie. Inapte à cette arme et passé dans l’Aviation, y a reçu une nouvelle blessure, 7 citations et abattu 9 appareils ennemis".
En 1920, capitaine, il rejoint enfin le 1er régiment d’Aviation à Thionville. Il prend bientôt le commandement du 3ème groupe. Le 24 Juin, il se tue, lors d’un concours de ballonnets. Il avait trente-deux ans.
(source EC 3/11 Corse sur facebook)

Plus d'info

Grumman F6F Hellcat - GC I/6 (SPA 88, SPA 69) - Than Son Nhut - fin 1950.

Accroupi au 2ème rang et au centre, le Ltt Jean Rajau. (Zoom )


Mosquito FB VI - GC I/6 (SPA 88, SPA 69) - Than Son Nhut - 1951.
Zoom sur les insignes


Republic F 84 E Thunderjet n° 51-19853 (O - 1C) - EC 1/1 (SPA 88 - SPA 69) - Lahr - octobre 1952.
Inscrit au dos de la photo : "F 84E de la 1ère escadre, codes type ancien et bidons de l’escadron Champagne : sans doute un avion rétrocédé à la “une” quand la 3 a reçu les F84 G"
codes type ancien :
- 1C = numéro d'escadre suivi de l'initiale de l'escadron, soit 1e EC, Corse,
- O = les avions sont ensuite identifiés de la lettre A à la lettre Z.


F 84 F Thunderstreak n° 28926 - EC 1/1 (SPA 88 - SPA 69) - Saint Dizier - date ?.
Voir profils couleur


L'EC 3/11 Corse, basé à Bremgarten en juin 1961, puis à Toul Rosières à partir du 13/09/1967, était équipé du Super Sabre F 100 jusqu'en juin 1977. Ses deux escadrilles étaient la SPA 88 Le Serpent et la SPA 69 Tête de chat. Notez la trappe de visite sur le "RX" montée à l'envers et ce qui est caractéristique pour le F 100 : les tôles de revêtement de la tuyère toujours colorées par les chauffes successives de la post-combustion.



North American F 100 D Super Super Sabre n° 42122 (11-RV) - EC 3/11 Corse (SPA 88 - SPA 69) - Toul-Rosières - 08/06/1972.
De passage à Tours. Profil gauche.


À l’occasion de la mise en sommeil des traditions de l’Escadron de Chasse EC 4/33 Vexin et de la reprise du patrimoine des traditions de l’EC 3/11 Corse, la base aérienne 188 Colonel Emile Massart organise, le 3 novembre une cérémonie militaire à Djibouti.
Un Mirage 2000 est décoré comme suit à l'occasion de l’événement.



Mirage 2000 C RDI n° 91 (188-YR) - EC 3/11 Corse (SPA 88 - SPA 69) - Orange - 2007.
De retour récent de Djibouti, cet appareil affecté à l'EC 2/5 "Ile de France" n'a pas encore été repeint (voir contribution). Profil gauche.


Mirage 2000-5 n° 57 (188-ET) - EC 3/11 Corse (SPA 88 - SPA 69) - Djibouti - janvier 2014.
Appareil décoré pour le 70e anniversaire de L'EC 3/11 Corse (report sur Facebook pour d'autres photos).
Profil gauche et vue ventrale.


Mirage 2000-5 n°58 (188-EL) - EC 3/11 Corse (SPA 88 - SPA 69) - Djibouti - mars 2016.
Appareil décoré pour le 100e anniversaire des escadrilles SPA 69 et SPA 88 de 'EC 3/11 Corse (zoom sur la dérive - Profil gauche de l'appareil).


voir aussi SPA 88