Centre d'Instruction des Equipages de Transport

CIET 340 "Général Lionel de Marmier"

AAC1 Toucan Nord 1000 C 47 Nord 2501 C 160 Transall CIET 340

Appellations
Lieux de stationnement
Dates
CIET (*) Toulouse Francazal de mars 1946 au 1er octobre 1965
CIET 340   du 1er octobre 1965 au 1er juillet 1978
EI 1/63   du 1er juillet 1978 au 1er octobre 1986
CIET 340   depuis le 1er octobre 1986
CIET 340 Orléans Bricy (BA 123) depuis le 1er septembre 2008

Appareils successivement utilisés (cités dans le texte) :
UC 45 Beechcraft (voir liste des Beech du CIET) de 1946 à 1949
AAC 1 Toucan (Junker52) de 1946 à 1955
NC 701 Martinet (voir liste des NC 701 du CIET) du 9 septembre 1948 au 21 juin 1958
C47 Dakota (voir liste des C47 du CIET) de 1950 à octobre 1969
Dassault 311 de 1949 à 1955
Dassault 312 de 1949 à 1955
Dassault 315 de 1949 à 1955
Nord 2501 Noratlas du 27 janvier 1955 au 1er octobre 1986
C 160 Transall depuis 1969
Nord 262 Frégate depuis 1976
C 130 H Hercules (annexe CIET à Orléans) depuis octobre 1989


(texte extrait du livre "L'Arméee de l'air, des avions et des hommes", Lcl Henri Guyot, éditions ADDIM, septembre 1992 et à actualiser).


En 1945, le groupement des moyens militaires de transport aérien (GMMTA) dispose, au sein du GT 1/15 stationné à Valence, d'une section d'instruction au vol sans visibilité. Cette cellule s'installe en mars 1946 à Toulouse Francazal et prend le nom de centre d'instruction des équipages de transport (CIET). Doté de seize UC 45 Beechcraft, de huit JU 52 Junker et de deux NC 701 Martinet, le CIET voit rapidement sa mission principale évoluer dès 1949. Chargée de la formation des équipages susceptibles d'être engagés dans des missions opérationnelles en Extrême-Orient, cette unité crée des stages spécifiques afin d'assurer la transformation rapide sur bimoteur des jeunes pilotes de chasse, puis retrouve sa mission originelle, dès la fin des opérations en Indochine. En 1955, le N 2501 Noratlas remplace les JU 52, NC 701 et 702. Le CIET, cette année-là, entreprend la formation des mécaniciens d'équipage et des radionavigateurs. La patrouille "Guimauve", sur Noratlas, entame sa brillante carrière en 1960
. Avec l'arrivée à Francazal du GE 316 en 1965, le CIET devient alors une unité distincte de la base 101. En 1969, il se dote de C 160 Transall et, dès 1976, transforme le personnel navigant, pilotes, et mécaniciens d'équipage, sur N 262 D. Suite à la dissolution, en 1978, de la 62ème ET, stationnée sur la base de Reims, la 63e ET est constituée à Toulouse Francazal avec l'arrivée du "Vercors". Cette nouvelle escadre est donc composée de l'escadron d'instruction EI 1/63, conservant les traditions du CIET 340, et de l'escadron de transport ET 2/63 "Vercors", conservant celles de l'ET 2/62. Elle regroupe quatre types d'aéronefs principaux : C 160 Transall, N 2501 Noratlas, N 262 D, DHC 6 Twin Otter ainsi que le Broussard MH 1521 de la base. Le 1er octobre 1986, avec la disparition du N 2501 cargo de l'Armée de l'air et la dissolution de l'escadron 2/63 "Vercors", le CIET va retrouver l'organisation qu'il avait connue avant 1978 avec deux types d'aéronefs : C 160 Transall et N 262. L'arrivée du C 130 Hercules au sein du TAM entraîne, à partir de septembre 1989, la création d'une annexe CIET sur la base aérienne d'Orléans Bricy.

(actualisation après septembre 1992)
A partir du 1er septembre 2008, le CIET s'nstalle à Orléans. Dès lors,
[source BA 123] il dirige et coordonne l’activité de six Escadrilles d’Instruction des Equipages (EIE) chargées de la formation par type d’avion : EIE C60 à Evreux, EIE C130 à Orléans, EIE CN235 à Mont-de-Marsan, EIE Airbus à Creil, EIE Falcon à Villacoublay, EIE TBM 700 à Bordeaux. Perspectives
A terme, le CIET sera implanté dans le centre de formation A400M sur la BA123 et exercera son autorité sur la future escadrille d’instruction des équipages A400M. (suite
)

(*) Il semble que l'appellation CIET 340 soit antérieure au 1er octobre 1965

Document relatif à la "Patrouille Guimauve" sur 2501


Voir contribution


CIET 340 Général Lionel de Marmier



Du 12/09/2012 (*) au 01/09/2015

 Avant
Groupe ou Escadron
Escadrille n°
Nom de tradition
Stationnement 
Equipement 
Après
 
 
CIET 340 Général Lionel de Marmier
EIE Falcon
BR 226
 ET 60Villacoublay
 Falcon 50 Falcon 900
EIE Airbus
F 110
 ET 3/60 Creil
 Airbus
EIE Hercules
BR 111
 ET 2/61 Orléans
 C 130 H C 130 H 30
EIE C 160
GMT 59 Orléans
 Evreux
 C 160 Transall
EIE A 400M
ELA 53
 ET 1/61 Orléans
 Airbus A 400M
EIE CN 235
SPA Bi 2
 ET 1/62 Creil
 Casa CN 235
EIE TBM 700
ELA 44
 ET 43 Bordeaux Mérignac
 TBM 700

EIE = Escadrille d'Instruction des Equipages

(*) date de la décision relative aux traditions nouvelles de la BAAP


voir contributions


voir communiqué de presse Armée de l'air