ELA 41 :


Escadrille de Liaisons Aériennes 41

Du 01/07/1947 au 01/07/1965

 Avant
Escadrille 
Stationnement 
Equipement 
Après
 
 ELA 41
 Dijon
  P 47 Thunderbolt (1)

En 1965 l'E.L.A 41 quittera Dijon pour la Base de Metz ou elle sera fusionnée à l'E.L.A 55 pour former l'E.L 41 "VERDUN"

(1)
MS 500  
Goeland  
NC 701  
NC 702  
MS 733 Alcyon  
Sipa 111  
C 47 Dakota  
Beechcraft C 45  
MD 311 Flamant  
MD 312 Flamant  
Broussard MH 1521  

(source : Dan Gilberti : http://histavia21.net/ )
(information complémentaire )



ELA 41 :


Escadrille de Liaisons Aériennes 41

Du 01/07/1965 à ?

 Avant
Escadrille 
Stationnement 
Equipement 
Après
 
 ELA 41
 Metz
  (1)

(à compléter)























ELA 43 :

Escadrille de Liaisons Aériennes 43
   
 SAL 90 de xx/10/45 à xx/07/1947
  ELA 43 de xx/07/1947 au 20/10/1974
  ELA 43 Médoc du 20/10/1974 à 1978
ELA 43 Médoc de 1978 à 1983 (Escadron)
ETE 43 de 1983 au 01/09/2005
ETM 2/40 Médoc du 01/09/2005 au 01/09/2009
ET 43 Médoc du 01/09/2009 à aujourd'hui

© Sirpa Air

Durant l'hiver 1944, une section d'avions de liaison est formée à Bordeaux lors de la réorganisation de la 3ème région aérienne (RA). Le parc, dans les débuts, est plutôt hétéroclite : Fieseler Storch, Goéland, Phalène, Spitfire et Bell P 39. Peu après la fin des hostilités, en octobre 1945, la section prend l'appellation de "SAL 90", avec une dotation à ce moment là de Nord 1000, Morane-Saulnier 500 et Caudron 44. En juillet 1947, elle devient "SAL 43", puis escadrille de liaison 43. C'est en 1949 que l'unité adopte l'insigne avec le fiacre, qui est toujours le sien aujourd'hui. L'année 1949 est aussi marquée par la participation importante de l'escadrille à la lutte contre les terribles incendies de forêt qui ravagent le département. A partir de 1962, les personnels de l'unité sont rattachés au commandement du transport aérien militaire qui vient d'être créé. En 1964, c'est l'ensemble de l'unité qui lui est subordonné, bien que mis pour emploi auprès de la 3ème RA. A cette époque également, l'ELA reçoit des Flamant, puis des Dakota et MH 1521 Broussard qui viennent renforcer le parc aérien. Arrivent ensuite des Beech C-45 en 1965, et les premiers avions à réaction, des MS 760 Paris, en 1966. Après le départ des Dakota en 1969, des Nord 262 remplacent les Beech dès 1972. Le 20 octobre 1974, l'ELA 43 reçoit le nom de baptême de "Médoc", puis en 1978 elle fête son jumelage avec la ville de Pauillac. Cette même année, l'escadrille devient escadron de liaison 43, avant de changer à nouveau en 1983, pour devenir l'escadron de transport et d'entraînement 43. Enfin, en 1996, l'ETE se voit confier pour la première fois la mise en œuvre de quelques hélicoptères AS 355 Ecureuil.

© Sirpa Air


Liste des commandants l'unité










ELA 44 :

Escadrille de Liaisons Aériennes 44
   
 SRLA 91 de xx/10/44 à xx/07/1947
  ELA 44 de xx/07/1947 à 12/1969
  ELAS (détachement Solenzara à partir de 1962 qui deviendra ELAS 1/44 (01/10/1964) ETS 1/44 (21/04/1983) puis EH 6/67 )
  ELA 44 Mistral du 12/1969 à 1978
ELA 44 Mistral de 1978 à 05/1983 (Escadron)
ETE 44 de 05/1983 au 01/08/2005
Traditions de l'EIE TBM 700 du CIET 340 (*) (au sein de l'ET 43 Médoc) du 01/05/2015 à aujourd'hui

(*) Le CIET 340, lui-même intégré, le 01/09/2015, au sein de la 61ème ET

© Sirpa Air
Lors de la reconstitution de la 4ème région aérienne à l'automne 44, l'Etat-major décide de créer à Marignane une unité de liaison, qui reçoit l'appellation de SRLA 91 (section régionale de liaisons aériennes). Les débuts sont modestes, puisque le parc aérien se limite à un Goéland, un Nord 1000, et un Cessna. Dès l'année suivante, la jeune unité fait mouvement sur le terrain d'Aix-les-Milles, plus proche de l'Etat-major de la région. Le parc évolue rapidement, avec l'arrivée de MS 500 et 502 et de NC 701 Martinet.
Peu après, le SRLA change de nom pour devenir l' escadrille de liaison aérienne 44. En 1953, l'escadrille touche des monomoteurs Sipa, puis des Flamant à partir de 1961, après le retrait des MS 500, tandis que le parc de Nord 1000 se renforce. En 1962, quelques vieux T 6, rapatriés d'Algérie, viennent remplacer les Sipa à bout de souffle.
A compter du 1er octobre 1962, l'escadrille passe sous le contrôle du commandement du transport aérien militaire, mais reste mise pour emploi auprès du commandement de la 4ème RA. A cette époque, un détachement est mis en place à Solenzara, lequel formera une unité indépendante sous le nom d'ELAS 1/44, et le parc se renforce de MH 1521 Broussard qui viennent prendre la relève des Nord 1000. L'année 64 voit le départ des Flamant, remplacés par quelques Dakota et Beech D 18. En 1967, l'ELA touche ses premiers avions à réaction, des MS 760 Paris, qui sont basés à Salon-de-Provence au sein d'un détachement, la piste d'Aix n'étant pas suffisante pour ce type d'appareil.
En décembre 1969, l'ELA se voit officiellement attribuer le nom de tradition de "Mistral". Puis en 1972, les premiers Nord 262 font leur apparition, eux aussi basés à Salon, afin de remplacer les Beech. Dès le début de 1973, suite à d'importants travaux d'aménagement de la piste d'Aix, tous les avions de l'ELA peuvent enfin être regroupés. Devenue escadron de liaison en 1978, l'unité change à nouveau en mai 1983 pour s'intituler désormais escadron de transport et d'entraînement 00.044. En 1984, les Paris se retirent, tandis que quelques Xingu, bimoteur d'origine brésilienne, sont pris en compte. Mais dès 1994, ces derniers laissent la place au TBM 700.

© Sirpa Air


MH 1521 Broussard








ELAS 1/44 (*) (**)

ELAS = Escadrille de Liaisons Aériennes et de sauvetage

Du 01 /10/1964 au 21/04/1983


 Avant
Groupe ou Escadron
Stationnement 
Equipement 
Après 
ELAS 1/44
 Solenzara
 MD 312 Flamant Sikorsky H-34 (2)

(*) appellation "Solenzara" en décembre 1968

(*) escadron en 1978

(2)
Alouette III à partir de 1968
SA 330 Puma à partir de février 1975
Sikorsky H-34 jusqu'au 31 mai 1976
Nord 2501 de 1975 à 1982
MH 1521 de 1968 jusqu'en 1987
Nord 262 de 1982 jusqu'en 1988

Nord 2501 MD 312






















ELA 46 :

 Rabat Salé
 A compléter
Traditions reprises par l'escadrille "Standardisation" (A 400M) du CIET 340 (61e ET) (*)

ELA 46

Martinet II

voir contribution

(*) Décision n° 263/DEF/CEMAA/NP du 25 février 2016

Voir actualité Armée de l'air du 30/05/2016

























ELA 47 :

De xx/10/1947 au 31/12/1961


 Avant
Groupe ou Escadron
Stationnement 
Equipement 
Après 
ELA 47
 Tunis El Aouina (Tunisie) (1)
 Martinet (2)

(1)
Bizerte Sidi-Ahmed (Tunisie)à partir de juillet 1968


(2)
Caudron Simounà partir de 1968
Goélandà partir de février 1975

Martinet II Insigne sur carte de voeux

voir contribution