SPA 77 Croix de Jérusalem

SPAD XIII - escadrille SPA 77 - Manoncourt-en-Vermois - juillet 1917
Photo prise sous un angle inhabituel. Notez les insignes de la SPA 77 (Croix de Jérusalem sur fanion) peints sur chaque extrados d'ailes.


Photo des personnel navigants de l’escadrille N 77 - Manoncourt-en-Vermois - juillet 1917
(source Albin Denis) L'escadrille 77 a stationné sur ce terrain du 11 octobre 1916 à janvier 1917 et du 24 mars 1917 au 8 mars 1918.
De gauche à droite : n° 1 Caporal Henri Guillaume - n° 2 X - n° 3 Ltt Alex Marty - n° 4 X - n° 5 Cne Jean de l’Hermitte - n° 6 Cne Pierre de Mouronval - n° 7 Sgt Maurice Boyau - n° 8 X - n° 9 Sgt Yves Barbaza - n° 10 Caporal André Gehin - n° 11 X - n° 12 Sgt André Boillot - n° 13 caporal Pierre Berthier - n° 14 Adj Luc (Gilbert) Sardier - n° 15 Adj Henri Rebourg - Tous les marquages "X" sont non identifiés.
A cette époque, la N 77 comptait les personnels navigants suivants : Cne Jean de l'Hermitte pilote - Ltt Jean-Pierre Batlle pilote - Ltt André Georgeot observateur - Slt Charles Boudoux d'Hautefeuille pilote - Slt Alex Marty pilote - Cne Pierre de Mouronval pilote - Slt Henri Rebourg pilote - Adj Napoléon Gaillard pilote - Adj Henri Rebourg pilote - Adj Luc Sardier pilote - Adj Yves Barbaza pilote - Adj André Boillot pilote - Sgt Maurice Boyau pilote - Sgt Paul Delestre mitrailleur - Sgt Maxime de Ginestet pilote - Sgt Pierre Berthier pilote - Sgt Henri Laplace pilote - Sgt Henri Géhin - pilote - Caporal Henri Guillaume pilote - Caporal Ignace de la Torre pilote - Caporal Tadao Yamanaka pilote - La présence d'un observateur et d'un mitrailleur signifie que l'escadrille N 77 compte dans ses effectifs un ou deux Spad XI biplace. (source Albin Denis)
zoom 1 ... zoom 2 ... zoom3 ...Autres photos


Yves Barbaza, Gilbert Sardier de la "77" et Bob Segond de la "89" posant devant un Spad XIII arborant la "croix de Jérusalem".
zoom


Dessin humoristique de l'escadrille 77 (pour célébrer probablement quelques victoires aériennes) - Manoncourt-en-Vermois - 26 juin 1917
De haut en bas et de gauche à droite, quelques signatures identifiables : Charles Boudoux d'Hautefeuille - André Boillot - Gilbert Sardier - Napoléon Gaillard - Yves Barbaza - Ignace de la Torre - Maxime de Ginestet - Henri Guillaume - Paul Delestre - Jean-Pierre Batlle - Henri Rebourg - Maurice Boyau


Wibault 72 - 6ème escadrille du 32ème RAM - Dijon - (1930 ?).


MS 225 C1 n° 38 (N-537) - GC I/7 (SPA 15 - SPA 77) de Dijon - de passage à Châteauroux - (1935 ?).
Appareil arborant l'insigne de la SPA 77 (Croix de Jérusalem) et appartenant à la Patrouille "Weiser" de Dijon, du nom du commandant Weiser son premier « leader ». Une spécialité de cette patrouille a été de lier les avions l’un à l’autre lors des représentations. Elle a compté jusqu’à 18 avions grâce à l’apport des Blériot SPAD 510 du GC 11/7.
Outre le Cne René Weiser, quelques "hommes en blanc", pilotes de la patrouille "Weiser" : Cne Besse, Cne Dartois, Ltt de Maistre, Ltt Naudet, Sgc Barrio, Sgt Bertrand, Sgt Litollf, Sgt Rebière, ...


Blériot-Spad 510 - GC I/7 (SPA 15 - SPA 77) de Dijon - de passage à Lyon-Bron - (1937/1938).


Vampire - EC I/7 (SPA 15 - SPA 77) - Bizerte Sidi-Ahmed - (date ?).


Mystère IV A n° 60 (7-AP) - EC 1/7 Provence (SPA 15 - SPA 77) de Nancy-Ochey - 24 février 1972.
De passage à Tours. Voir profil gauche


Sepecat Jaguar A n° 17 (7-HD) - EC 1/7 Provence (SPA 15, SPA 77) - Saint Dizier - 1989
(zoom)
Dans le cadre de l'opération "Maquis", le 25 juillet 1974, c'est sur cet appareil, le A17 (7-HD) que le Cdt Gauthier effectua le tir de l'arme atomique tactique AN 52 à Mururoa en étroite coordination avec les Vautour de l'escadron de marche EM 85 Loire, héritier des traditions de la C 46 Trident.
Ce qui explique l'association insolite de l'insigne de la C 46 "Trident" avec celui de la SPA 77 sur ce Jaguar pour matérialiser le souvenir de l'évènement.
voir aussi opération "Tamouré" opération "Tamara"


Jaguar A n° 160 (7-HS) - EC 1/7 Provence (SPA 15, SPA 77 et SPA 91) - Istrana (Italie) - Mission "Salamandre" - 23 juin 2004

Fin de mission pour les Jaguar de l'EC 1/7 "Provence" : "Nose Art" peint sur l'appareil pour célébrer l'événement (Merci à Diego Gigolin)


L'EC 1/7 Provence qui associe la SPA 15 Casque de Bayard, la SPA 77 Croix de Jérusalem et la SPA 91, est le premier escadron de l'Armée de l'air à être équipé du Rafale (27/06/2006)


Passage de deux Rafale de l'EC 1/7 Provence sur Colombey-les-deux-églises (travers le Mémorial Charles de Gaulle).


Rafale C n°123 (113-GB) - EC 1/7 Provence (SPA 15 - SPA 77 - SPA 91) - Saint Dizier - 2011.
Gros plan sur l'empennage vertical de l'appareil (zoom)


Lundi 12 décembre 2011, sur la BA 113 de Saint-Dizier, le Premier ministre, M. François Fillon, décore l’EC 1/7 Provence et l’escadron de drones 1/33 Belfort en reconnaissance de leur engagement en opérations extérieures en Libye et en Afghanistan et accroche solennellement la Croix de la Valeur militaire avec palme sur les fanions de ces deux unités navigantes de l’armée de l’air.


Voir aussi SPA 15 SPA 91



















(prochaine ancre à placer = 16)