Actualités Armée de l'air 26 (2018)


SPA 26 - Paris (10/06/2018)

Centenaire de la disparition de Roland Garros

Mise à jour : 09/06/2018 - Direction : Armée de l'air
À l’occasion du 100e anniversaire de la disparition de l’aviateur Roland Garros, les Arpètes de Saintes participeront, aux côtés de jeunes tennismen de l’école de tennis sur Stade français, à une course de relais le jour de la finale hommes de Roland Garros. La course sera suivie par la cérémonie d’ouverture, marquée par le passage au-dessus du stade de la patrouille de France et de quatre Mirage 2000-5 de l’escadrille SPA 26, à laquelle le lieutenant Roland Garros appartenait.

Plus connu pour le stade de tennis auquel il a donné son nom que pour son passé d’aviateur, Roland Garros a pourtant marqué l’histoire de l’aéronautique française. Il a remporté quatre victoires durant la Première Guerre mondiale et est à l’origine, avec son ami Raymond Saulnier, du tir à la mitrailleuse à travers l’hélice. La veille de ses 30 ans, le 5 octobre 1918, à l’issue d’un combat contre des Fokker D.VII, son Spad explosait en vol avant de s’écraser dans les Ardennes.
Ce dimanche 10 juin, lors de la finale hommes de Roland Garros, un hommage sera rendu au pilote. Il débutera par une course de relais entre l’Arc de Triomphe et le stade Roland Garros et sera courue par les Arpètes de Saintes et les futurs tennismen de l’école de tennis du Stade français. Deux encadrants accompagneront les Arpètes, dont le sergent-chef Laurent. Les élèves courront 500 mètres chacun. Les coureurs ont été sélectionnés au mérite : "On a choisi nos participants pour leurs résultats scolaires, c’est avant tout une récompense, même si certains ne sont pas les meilleurs en sport", explique le sergent-chef. Pour le sergent-chef Laurent, c’est une opportunité pour les Arpètes de rencontrer le général André Lanata, chef d’état-major de l’Armée de l’air, et de représenter leur école. Mais aussi d’avoir le plaisir d’assister à la finale.
" Pour certains élèves techniciens, c’est une occasion d’en savoir plus sur Roland Garros et ce qu’il a fait pour la France", ajoute le sergent-chef Laurent. Une culture de l’aviateur qui n’est pas toujours enseignée en école. Pour les autres, ce sera une façon de rendre hommage à Roland Garros. La course sera suivie d’un passage de la Patrouille de France et de quatre Mirage 2000-5 de l’escadron de chasse 1/2 "Cigognes" lors de la cérémonie d’ouverture. Un centenaire entre terre et air.

Mirage 2000-5 - EC 1/2 Cigognes (SPA 3 - SPA 103 - SPA 26) - Luxeuil
Centenaire de la disparation de Roland Garros - Crédits : Olivier Ravenel
.


Sources : Armée de l'air
Droits : ©Armée de l'air