Spad VII de l'escadrille 65 Chimère d'Argent - 1917




Spad VII de l'escadrille 103 Cigogne de Fonck - 1917



SPAD = Société de Productions des Avions Déperdussin (à l'origine en 1911)
SPAD = Société Pour L'Aviation et ses Dérivés (nom donné à la société rachetée par Louis Blériot en 1914)

SPA 23 SPA 57 SPA 62 SPA 83 SPA 90 SPA 94 SPA 102 SPA 150 SPA 157
























Spad XI de l'escadrille 17 - 1917

(Source image : SHAA B 80/58 Gobert) - Escadrilles de l'aéronautique militaire française SHD-Air, page 63.
Zoom



SPA73
























Spad XII de l'escadrille 103 Cigogne de Fonck - 1917

Dit "Spad Canon", mis au point par Guynemer. Particularité de l'appareil : la culasse du canon dépassant dans l'habitacle, il n'y avait pas de place pour le manche... On était donc revenu aux anciennes commandes, à savoir deux volants placés sur les cotés de la cabine, et commandant le roulis et le tangage. C'est pour cette raison que l'avion, difficile à piloter, était réservé aux "as" confirmés ! Ci-dessous celui de Fonck.



SPA 103



















Spad XIII de l'escadrille 103 Cigogne de Fonck - 1917



SPA 23 SPA 26 SPA 31 SPA 67 SPA 69 SPA 77 SPA 81 SPA 91 SPA 94 SPA 96 SPA 100 SPA 151 SPA 159 SPA 161




























Spad XVI de l'escadrille 21 - début 1918

insigne : "la Marseillaise" de Rude
(Source image : SHAA B 86/1911 - Menet) - Escadrilles de l'aéronautique militaire française SHD-Air, page 71.
Zoom
































Spad XX n° 845 - 6ème escadrille du 2ème RAC (SPA 84) - Strasbourg - 1922



SPA 84 SPA 57



























Blériot Spad 81 n° 35 (S-095) 5ème escadrille du 2ème RAC (SPA 65) - Strasbourg - 1928



HD 174 2e RAC escadrille ?



























Blériot-Spad 510 n° 11 (N-189) 1ère escadrille du GC II/7 (SPA 73) - Dijon - 1938



SPA 73 SPA 77 SPA 78