Actualités Armée de l'air 40 (2022)


Musée de l'air et de l'espace - Paris-Le Bourget (29/11/2022)

Thomas Pesquet restitue le fanion de l’escadrille française de chasse n°1

Mise à jour : 25/11/2022 - Direction : Armée de l'air et de l'espace
Thomas Pesquet avait embarqué le fanion lors de son second séjour à bord de la Station spatiale internationale, symbolisant ainsi l’ouverture de l’École de l’air à l’espace.

Ce 18 novembre, le Musée de l’air et de l’espace accueillait sur le site du Bourget l’édition 2022 du Congrès de la chasse. Tous les cinq ans, l’Association des pilotes de chasse (APC) organise un événement pour célébrer et transmettre les traditions de l’aviation de combat, surnommées « l’esprit chasse ». L’événement a réuni plus de 1 000 personnes dont une majorité des chasseurs, français et étrangers, ainsi que les astronautes français et les amis de l’aviation de combat.

Thomas Pesquet a profité de sa présence au congrès pour restituer le fanion qui lui avait été confié lors de sa dernière mission dans l’espace. Ainsi, le lieutenant-colonel Anthony, directeur général de la formation militaire de l’École de l’air et de l’espace (EAE) de Salon-de-Provence, accompagné par le commandant Mickaël, commandant de promotion de l’escadrille française de chasse n°1 (EFC1), pilotes de chasse et cadres de l’École, ont reçu le fanion des mains de l'astronaute.

Cette transmission symbolique fait écho à l’histoire du compagnonnage de l’EFC1 sur la base aérienne 701 implantée à Salon-de-Provence. Celui-ci a été en effet confié en octobre 2019 aux élèves de première année de l’EAE par le ministère des Armées. Depuis, les élèves arborent sur leurs tenues la fourragère noire et verte, aux couleurs de la croix de la Libération, et assurent désormais la garde du fanion de l’EFC1.

Congrés de la Chasse, 18 novembre 2022 : Thomas Pesquet restitue le fanion de l’escadrille française de chasse n°1 - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Un symbole fort pour l'Armée de l'air et de l'espace : le fanion de l’escadrille française de chasse n°1 à bord de la Station spatiale internationale - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air


BA 125 - Istres (30/11/2022)

Le « Bretagne » fête ses 80 ans

Mise à jour : 28/11/2022 - Direction : Armée de l'air et de l'espace
Après quasiment huit décennies et cinq transformations de ses missions, l’escadron reçoit ce 25 novembre 2022 les décorations que l’armée américaine lui avait remises… lors de la Libération en 1945.

Courte histoire du « Bretagne »

Le groupe « Bretagne » est créé en 1942, au Tchad. Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il opère des missions de couverture, de reconnaissance, de liaison, de bombardement, d’appui au sol et d’évacuation sanitaire. En 1945, il reçoit la médaille de la Résistance avec rosette, le droit du port de la fourragère aux couleurs de la Légion d’honneur et de la Croix de guerre 1939-1945. Après-guerre, l’unité embarque pour le Sénégal où elle devient le groupe de transport 1/63 et est notamment engagée dans des missions de parachutage, de liaison et de ravitaillement de poste en Mauritanie, avant d’être dissoute en 1965. Ses traditions sont alors reprises par l’escadron de bombardement 2/91, à Cazaux, auquel est dévolue la dissuasion nucléaire jusqu’à sa dissolution en 1996. Les traditions sont à nouveau reprises, cette fois par l’escadron de ravitaillement en vol 93 sur Boeing C-135, engagé sur neuf opérations extérieures de 1996 à 2018. En 2019, le « Bretagne » évolue en escadron de ravitaillement en vol et de transport stratégiques 1/31. Il opère sur l’A330 MRTT Phénix. Il est engagé dans les opérations Résilience, Apagan, puis Shield en Europe de l’Est. Phénix est le nom de l’aéronef sur lequel le « Bretagne » vole désormais. Ce nom pourrait aussi qualifier l’escadron lui-même, tant il a su renaître de ses cendres.

Anniversaire et remise d’un fanion de la libération

La distinguished unit citation est une décoration attribuée par les États-Unis à la fin de la Seconde Guerre mondiale aux Forces aériennes françaises libres (FAFL) ayant participé aux missions de libération de l’Alsace. L’escadron « Bretagne » a été récompensé pour la libération de Colmar. Le succès de la mission aérienne avait permis aux troupes terrestres de reprendre cette poche de résistance de l’armée d’occupation.

Mais les unités récompensées n’ont jamais porté leur décoration, faute de cérémonie officielle. Jusqu’à ce 25 novembre 2022, le « Bretagne » possédait encore l’acte officiel signé de l’armée américaine, mais n’avait pas reçu les décorations. Le ruban sur lequel on peut lire « Colmar Pocket » – c’est ainsi que les Américains se remémorent l’opération – était encore attendu par le « Bretagne » pour être agrafé au fanion.

L’occasion est enfin arrivée. La cérémonie a débuté par la lecture de l’ordre du jour par le général Jérôme Bellanger, commandant les Forces aériennes stratégiques. En présence de hautes autorités aériennes américaines, le pin’s de la distinguished unit citation a ensuite été remis au lieutenant-colonel Paul, ainsi que le ruban « Colmar Pocket » qui a été accroché au fanion de l’unité. Des médailles ont été remises à trois récipiendaires, militaires d’active ou anciens militaires : la Légion d’honneur, l’ordre national du Mérite et la médaille de la Défense nationale. Les récipiendaires ainsi que l’ensemble de l’escadron ont eu l’honneur de fêter les 80 ans du « Bretagne » en présence de Mme Patricia Mirallès, secrétaire d’État chargée des Anciens Combattants et de la Mémoire. Les Aviateurs ont fait voler un Boeing, un MRTT et un Rafale au-dessus de la BA 125 d’Istres pour rendre hommage aux traditions du « Bretagne » et aux 500 personnes qui se sont déplacées pour célébrer son anniversaire.

Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
L'Airbus A 330-243 MRTT Phénix n° 042 - MSN1808 - F-UJCH décoré pour l'occasion : ce sera le premier de la flotte à porter une livrée spéciale.


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
Le ruban sur lequel on peut lire « Colmar Pocket » – c’est ainsi que les Américains se remémorent l’opération est agrafé au fanion dr l'ERVTS 1/31 Bretagne.


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
Revue des troupes effectuée par Mme Patricia Mirallès, secrétaire d’État chargée des Anciens Combattants et de la Mémoire, le GDA Jérôme Bellanger, commandant les FAS et le colonel Anne-Laure Michel, commandant la base aérienne d'Istres.


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
Vue générale de la cérémonie. Notez la différence de taille entre le C 135 FR et le A-330 MRTT.


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Flick Cocardes de France et d'ailleurs
Etait fêtée également la 1086ème et dernière VP pour les C 135 effectuée par l'ESTS 15.093. Le C 135 FR n°736 (31-CH) de l'ERV 4/31 Sologne (LET 465 - SPA BI 54) était décoré pour l'occasion (zoom sur l'avant de l'appareil).


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Flick Cocardes de France et d'ailleurs
Le C 135 FR n°736 (31-CH) de l'ERV 4/31 Sologne (LET 465 - SPA BI 54) vu sous un autre angle (zoom sur l'avant de l'appareil).


Istres - 25/11/2022 - Les 80 ans de l'ERVTS 1/31 Bretagne - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
A noter la présence du fanion de l’escadrille française de chasse n°1 restitué récemment au Congrès de la chasse.


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air


BA 133 - Nancy-Ochey (07/12/2022)

60 ans de la base aérienne 133 « Commandant Henry Jeandet »

Mise à jour : 02/12/2022 - Direction : Armée de l'air et de l'espace
Ce mardi 29 novembre, la base aérienne 133 de Nancy-Ochey a célébré ses 60 ans en présence du général Stéphane Mille, chef d’état-major de l’armée de l’Air et de l’Espace.

La cérémonie militaire a débuté au rythme de la Musique de l’air et de l’espace sur la plateforme de Nancy-Ochey. La base aérienne 133 « Commandant Henry Jeandet » a été créée en 1962 sur un terrain historique : les premiers avions s’y étaient posés en 1915.
Au cours de cette cérémonie, le général Stéphane Mille a mis à l’honneur plusieurs Aviateurs avec une médaille de l’Aéronautique et des médailles de la Défense nationale échelon argent. Il a également remis la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de la Valeur militaire à l’escadron de chasse 1/3 « Navarre ».
Le général Louis Pena, inspecteur de l’armée de l’Air et de l’Espace, le général Vincent Coste, commandant la brigade aérienne de l’aviation de chasse, et le colonel Olivier Fix, commandant la base aérienne (BA) 133, ont procédé à la remise individuelle de la fourragère aux couleurs de la croix de la Valeur militaire, à des Aviateurs au titre de leur participation aux opérations Harmattan, Serval et Chammal, au sein de l’escadron de chasse 1/3 « Navarre ».
Avant de clôturer la cérémonie, le général Stéphane Mille a procédé à la lecture de l’ordre du jour commémorant les 60 ans de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey.

60 ans : de multiples évolutions
En 1967, la 3e escadre de chasse s’implante sur la base aérienne avec ses escadrons qui mettent en œuvre des Mirage III E. Ils seront ensuite équipés de Jaguar et participeront à de nombreuses opérations en Afrique. Les trois escadrons auront pour principale mission la suppression des défenses ennemies.
Les années 80 sont marquées par la création de l’escadron de missiles sol-air 09.950 et par la mise en place de l’escadron de défense sol-air « Vaucouleurs ». Quant à l'année 1990, elle est marquée par la création de l'escadron de guerre électronique qui regroupe les sites de Grostenquin, Chenevières et le tout nouvel élément air d'Épinal.
Depuis leurs baptêmes du feu en Bosnie, les Mirage 2000 D sont engagés sur tous les théâtres d’opérations : au Kosovo en 1999, en Afghanistan de 2001 à 2012, en République démocratique du Congo en 2003, jusqu’aux opérations plus récentes, telles qu’Harmattan, Serval, Barkhane et Chammal. Aujourd’hui encore, en Afrique, les Aviateurs de la BA 133 agissent quotidiennement pour lutter contre le terrorisme, aux côtés des autres armées.

Adaptation permanente
Le Mirage 2000 D n’a cessé d’évoluer depuis ses débuts opérationnels. Il connaît actuellement des changements importants avec la transition vers le Mirage 2000 D rénové. C’est aussi, depuis l’été 2022, l’accueil d’une nouvelle mission avec la transformation initiale des jeunes pilotes sur Mirage 2000 B avant leur affectation à Nancy-Ochey ou à Luxeuil-les-Bains.

Centre de formation certifié par l’OTAN
La base nancéenne assure également la formation de nos contrôleurs aériens avancés au Centre de formation à l’appui aérien. Ce centre binational franco-allemand certifié par l’OTAN forme l’ensemble des spécialistes sol dédiés à l’appui aérien.

Le commandant Henry Jeandet, parrain de la base
Le 2 mai 1940, dans les heures les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale, avant que le flambeau de l’espérance ne brille à nouveau, le commandant Henry Jeandet obtient sa première victoire. Il participe aux campagnes de Tunisie, de Corse et d'Italie au sein du groupe de chasse II/7.
Il part en Indochine en 1946. Après un poste à l'Inspection de l'aviation de chasse, il est nommé commandant en second de la base-école de Meknès. Mais comme souvent, le destin donne rendez-vous aux héros : il meurt en service aérien commandé sur Spitfire le 23 octobre 1950.


60 ans de la base aérienne 133 « Commandant Henry Jeandet » - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


60 ans de la base aérienne 133 « Commandant Henry Jeandet » - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air


BA 125 - 31 EARTS - Istres (17/12/2022)

Mise en service du 9ème A330 MRTT Phénix

Mise à jour : source Facebook "Base aérienne 125 Istres" - 15/12/2022
Le 15/12/2022 la base aérienne 125 d'Istres a réceptionné son 9ème MRTT. Ce dernier vient renforcer la flotte de l' ERVTS 01.031 "Bretagne" .

Airbus A 330-243 MRTT Phénix n° 049 - MSN2008 - F-UJCO - 31ème EARTS - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Airbus A 330-243 MRTT Phénix n° 049 - MSN2008 - F-UJCO - 31ème EARTS - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace
A noter que cet appareil arbore sur sa dérive l'insigne du futur Escadron de Ravitaillement en Vol et de Transport Stratégique (ERVTS) 2/31 Estérel.


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air


BA 123 - 61e ET - Orléans (20/12/2022)

Autres livraisons :

Mise à jour (rattrapage) : source : Ministère des Armées- DGA - 15/12/2022

05/07/2022 : livraison du 19e Airbus A400M Atlas - MSN124 - F-RBAS - 61ème ET - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Mise à jour : source Facebook "Base aérienne 123 Orléans" - 16/12/2022

16/07/2022 : livraison du 20e Airbus A400M Atlas - MSN075 - F-RBAT - 61ème ET - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


05/07/2022 : livraison du 19e Airbus A400M Atlas - MSN124 - F-RBAS - 61ème ET - Crédits : © Armée de l'air et de l'espace


Sources : Armée de l'air
Droits : © Armée de l'air