Contributions page 24

 



CMOS 1/92 Bourgogne - Bernard Pailhas (23/05/2015)

La reprise des traditions de l’escadron de bombardement 1/92 «Bourgogne» par le centre militaire d’observation par satellites (CMOS) s’est déroulée jeudi 5 juin 2014 à 10h30 sur la place d’armes de la base aérienne 110 de Creil.
[...] Que ce soit dans Aujourd'hui ou Demain, dans Autres unités, je vois toujours le CMOS en 1/348 (pris en compte )



Foulard de promotion (1er EIV - GE 313 d'Aulnat) - Guy Rufray (23/05/2015)
[...] Ce foulard est celui de la 70-1, certainement celui que je t'ai offert puisque j'étais ton premier élève de cette promotion. [...] (pris en compte )




Insignes à identifier - Pierre Patris (23/05/2015)
[...] J'ai un insigne d'un magicien sur une lune avec longue vue et dans le FANA 547 de juin 2015 page 71, on aperçoit sur le fuselage d'un Sopwich 1A2 une décoration assez semblable. Est-il possible d'avoir plus de renseignements.[...]



(Ndlr) Effectivement la décoration sur le fuselage Sopwich 1A2 est assez semblable.
Si l'on considère la légende proposée par David Méchin : "Photo mystère que ces Sopwith 1 A2 décorés d'un insigne non identifié par le Service Historique de l'Armée de l'air, un magicien perché sur un croissant de lune souriant et observant le sol avec une longue vue. On pourrait penser à l'Escadrille Espinasse ; or les numéros de série des appareils ne correspondent pas avec ceux qui lui ont été attribués. Il s'agirait donc d'un premier insigne abandonné d'une escadrille française présente sur le front d'Italie avant la bataille de Caporetto, la SOP 208 ou la SOP 221.", je ne peux rien ajouter de plus, sinon ma perplexité et le fait de préciser que l'escadrille (dite) "Espinasse"(*) a été formée avec des élèments des escadrilles 210, 219 et 227
(*) Escadrille "Espinasse" ainsi nommée en hommage au général français Charles-Marie-Esprit Espinasse décédé en 1859 lors de la bataille de Magenta qui vit la victoire des troupes franco-sardes contre les Autrichiens. Ce général était par ailleurs le grand-oncle du chef de l’escadrille, le capitaine Jean de Fontenilliat (source Albin Denis)
.

[...] L'autre insigne n'est identifié nulle part mais l'aigle me fait penser au Groupe de chasse I/9 deuxième escadrille, avez vous des informations à tout hasard. [...]



(Ndlr) Effectivement le rapace peut rappeler celui de l'insigne à l'origine de la 1ère escadrille du GC I/9 (période 5ème escadre de chasse sur P 69 Kingcobra) mais cela reste à établir.
Le Fabricant "Augis" tend à écarter l'hypothèse d'un insigne étranger. Peut-être un insigne spécifique aux armuriers ("Pétafs")



DA 928 Brest-Loperhet - Philippe Bertrand (15/06/2015)

[...] document concernant le DA 928 Brest que le chef du BGS/CMDT DA 928 m'a fait parvenir récemment. C'est juste une synthèse des faits marquants et de l'évolution du site, mais c'est déjà pas mal...[...] (pris en compte )


Insignes 12e EC - Philippe Bertrand (15/06/2015)

[...] Le premier modèle (Augis -1955) de l'insigne de la 12 EC. [...]. Je l'ai placé à côté du modèle Drago pour la mise en évidence des différences ...[...] (pris en compte )

(Ndlr) Selon Patrice Gout (FIM) : "Insigne commandé par le Colonel, commandant la Base de Cambrai à 200 exemplaires le 08/04/55, 210 pièces livrées le 24/06/1955.
Après recherche, cet insigne (ou une variante) a déja été présenté sur ce site (voir contribution de Daniel Szymanski du 18 mai 2011) :
variante dans la mesure où s'il est de fabrication Augis, les inscriptions périphériques semblent "en relief" contrairement à l'insigne présenté ce jour où les mêmes inscriptions apparaissent "en creux"(voir zoom ci-dessous).

Page FIM correspondante







CIPNCTT 346 - Michel Plumart - (17/06/2015)

(message du 16/05/2015)
[...] Une précision : le CIPNCTT 346 OU CITT 346 était, en 1959 lorsque j'y ai entamé une longue carrière dans l'Armée de l'air était équipé de chasseurs à réaction "Gloster Meteor" NF11 ( un pilote et un navigateur radar) et Mk7 (biplace en tandem). Je posséde quelques photos de la "piste Meteor" avec comme chef mécano l'Adc Stephan et son adjoint l'Adj Lahitte. [...] (pris en compte )



ERN 703 - Pierre Mayet - (24/06/2015)

[...] une petite rectification concernant la légende du profil du Percival Proctor IV.
L'ERN 703 n'était pas une école de Radios Navigateurs (qui s'écrit radionavigateurs. Cette spécialité n'existait pas à l'époque - La première école de cette spécialité - en fait une transformation de radios confirmés en radionavigateurs - a été la 7ème Escadrille de la BAE 702 d'Avord) mais de Radios Navigants (qui s'écrit radionavigants, d'ailleurs)". [...] (pris en compte )


VR 294 - Guy Rufray - (01/07/2015)

[...] Je ne sais pas si vous avez vu cette carte postale en vente sur Delcampe (voir ci-dessous avec l'autorisation de Carpos63, pseudo).
C'est un Voisin 10 avec un insigne qui pourrait être celui de la VR 294 jusqu'alors inconnu.
Il ressemble beaucoup à celui de la 118. Je ne connais qu'une photo d'un Voisin de la V 118 (livre du SHAA page 277 (placé ci-dessous), l'insigne est peint en blanc et n'a pas les yeux 'lumineux". D'autre part, la 118 utilisait des chiffres arabes et non des chiffres romains. Il faudrait, bien sûr, trouver d'autres avions avec cet insigne pour confirmer.. [...] (pris en compte )

(Ndlr) Texte contenu au dos de cette carte postale :
" Le 4 décembre 18
mon vieux copain,
Actuellement je me trouve à Metz, nous sommes très bien installés et nous avons été très bien reçu. Nous ne sommes pas ici pour longtemps, on va aller à "Coblentz". Avec l'espoir de te lire reçois une cordiale poignée de main (signature)
A mon vieux Copain "Sauret. Mon meilleur souvenir
Robert J. mécano
Escadrille V 294
Secteur 237"

En se référant à la page 466 '"Escadrille 294" (Source : "Les escadrilles de l'aéronautique militaire française" - Symbolique et histoire - 1912-1920 - édité par le SHAA (Service Historique de l'Armée de l'Air)
Tout semble parfaitement pertinent (sinon la date et lieu d'affectation effectif en Allemagne) :


Créée VR 294 26 octobre 1918
Dissoute 14 août 1919
Symbolique :
L'insigne de l'Escadrille 294, s'il a existé, est inconnu (cette carte postale apporte donc une information nouvelle)
Lieux de stationnement :
Droisy 26 octobre 1918
Epiez 11 Novembre 1918
Combles 15 novembre 1918
Metz-Frescaty 27 novembre 1918
Mayence-Gonsenheim 25 mars 1919 (au lieu de Coblence)
Commandant d'escadrille :
Slt Pierre-Albert Lapointe
(célèbre dessinateur (dit "Pierrot") à qui l'on doit "La Tête de Pierrot de profil" ainsi que le premier insigne de la VB 125
...
Avion utilisé :
10 Voisin 10 octobre 1918






Voisin 8 (Escadrille 118) sur le terrain de Chamaille (Aisne en 1918) (MAE-MA 13925)



32e RAM - Olivier Baillon - (04/07/2015)

[...] Belle trouvaille dans un album de vues aériennes de Dijon, deux insignes me sont inconnus. [...]



(Ndlr) Comparé au document de Daniel Gilberti (proposée le 16/02/2012), celui-ci (non daté) apporte de nouvelles informations concernant le 32e RAM (période 01/06/1925 - 01/10/1932) :

• les insignes des escadrilles (jusqu'à la 14ème), placées en cercle et chronologiquement dans le sens des aiguilles d'une montre, restent inchangés :
- (1) BR 220
, (2) BR 111, (5) SPA 15, (6) SPA 77, (11) BR 35, (12) BR 7, (13) BR 201, (14) BR 219 ;

• l'insigne de la 15ème escadrille sur le document précédent (ce curieux personnage sur patins à roulettes et tirant avec un pistolet) a disparu, peut-être remplacé (sur ce document) par l'insigne du "casque ailé", jusqu'alors non identifié sur mon site




• deux insignes inconnus d'unités navigantes (ou non navigantes) à identifier :
Concernant le 2ème insigne :
- devise inscrite "Licet Parva Componere Magnis" ("S'il est permis de comparer les petites choses aux grandes")
- lu sur la glace de la psyché : peut-être CMB (?)




• l'insigne de la 16ème escadrille du 32ème RAM reste inchangé avec le document précédent :



• l'insigne de la Section d'Entraînement est également celui attendu (avec la langue en prime) :



(pris en compte )


Aviation militaire française et Armée de l'air en AOF - Didier Fillaud - (22/07/2015)
(travaux en attente : contribution reçue le 23 janvier 2015)

[...] Stationnements de l'aviation militaire française puis de l’armée de l’air en AOF. [...] (travail de prise en compte en cours)

Base aérienne de Ouakam (Dakar - Sénégal)

avant

date

unité

date

après

création

01/07/1920

AOF 1

01/03/1924

Bamako

création

01/09/1939

AOF 6

x/09/1940

Thiès

Maroc

17/07/1940

GC I/4

13/11/1940

Gao

Maroc

13/11/1940

GC II/5

22/01/1941

Maroc

Gao

22/01/1941

GC I/4

27/01/1943

Bamako

Bamako/Thiès

01/09/1943

GB I/63 et II/63

x/10/1943

 II/63 "Sénégal" départ AFN

SAEL 372       depuis 1944

fin 1947 ou 01/1948

GLA 48

31/10/1963

GAMOM 81

Aulnat mai 1957 puis Méchéria

01/01/1958

EALA 3/73

x/02/1959

AFN                      (Paul Cazelles)

GLA 48 et              DATEF 164

31/10/1963

GAMOM 81

31/03/1965

dissolution puis escadrille >fin 65

création

01/04/1970

ETOM 055

01/07/2012

dissolution

 

 

 

 

 

Base aérienne de Thiès (Sénégal)

création

01/01/1930

AOF 2

x/09/1940

dissolution

création

13/04/1939

AOF 4

x/09/1940

dissolution

groupe AOF 2 ET 4

01/07/1939

GAA 43

x/09/1940

dissolution

Ouakam

x/09/1940

AOF 6

début 1942

dissous arrivée du GC II/6

création Toulouse en 01/1942

23/03/1942

GC II/6

01/01/1943

dissous 1esc à I/4, 1esc à I/2

AFN

17/07/1940

GB I/62

30/09/1940

Bamako

AFN

17/07/1940

GB II/62

x/07/1943

dissolution

AFN

08/08/1940

det  GB I/63

16/11/1940

Bamako (groupe complet)

Maroc

15/11/1940

GB I/23 (LéO 451)

04/01/1941

Maroc

AFN

08/02/1941

GB II/63

x/09/1943

Ouakam puis AFN GBM II/63

Bizerte/Cazaux

x/04/1947

EOM 81

x/09/1947

Bamako

France

01/09/1947

GT 1/63 Bretagne

31/01/1965

France transfo Mirage IV

 

 

 

 

 

Base aérienne de Bamako (Soudan > Mali)

avant

date

unité

date

après

Ouakam

01/03/1924

AOF 1

x/09/1940

dissolution

Thiès

30/09/1940

GB I/62

x/08/1943

dissolution

Thiès

16/11/1940

GB I/63

01/09/1943

Ouakam puis AFN GBM II/63

Ouakam

27/01/1943

GC I/4

x/04/1943

Maroc                     (GC I/4 Navarre)

création

x/08/1946

EOM 82

31/05/1951

dissolution

création

x/09/1947

EOM 81

23/01/1960

GAMOM 80

re-création

01/04/1957

EOM 82

23/01/1960

GAMOM 80

Aulnat

01/03/1957

EALA 1/73

31/12/1959

dissolution

EOM 81 ET 82

23/01/1960

GAMOM 80

01/07/1961

EOM 81 Atar et DATEF 168 Bouaké

 

 

 

 

 

Base aérienne de Gao (Soudan >Mali)

avant

date

unité

date

après

création

01/12/1931

AOF 3

x/09/1940

dissolution

Ouakam

14/11/1940

GC I/4

22/01/1941

Ouakam

 

 

 

 

 

Base aérienne de Bouaké (Côte d'Ivoire)

GAMOM 80 Bamako

01/07/1961

DATEF 168

01/03/1965

dissolution

 

 

 

 

 

Base aérienne d'Atar (Mauritanie)

création AFN en 06/1956

05/09/1956

EALA 7/72

01/07/1957

devient 5/73; la 6/70 devient 7/72 à Tébessa

EALA 7/72

01/07/1957

EALA 5/73

x/06/1961

Fort Trinquet puis AFN en 09/61

GAMOM 80 Bamako

01/07/1961

EOM 81

30/06/1962

DATEF 164

ATAR

30/06/1962

DATEF 164

01/11/1963

GAMOM 81 Ouakam

Remarques générales

La base aérienne  de Dakar a toujours été située à Ouakam, jusqu'à nos jours. Ce sont les avions (parkings et hangars) qui ont déménagés, tout près, à Yoff.Il n'y a jamais eu de "base" à Yoff.

Base aérienne d'Atar  en Mauritanie. Je pense qu'il y a erreur dans les" stationnements"sur le site où apparait un Atar en Algérie avec une EALA 6/70 :confusion sans doute quand l'EALA 6/70 de Tébessa en Algérie prend le numéro 7/72 de l'EALA d'Atar qui devient 5/73 ! Pas simple les n°des EALA!


Pour les escadrilles d'AOF, je pense qu'on peut considérer définitivement que l'AOF 1 a été formée à Ouakam en 07/1920. Après  avoir envoyé un détachement à Bamako, elle s'y installe définitivement en 03/1924. Son insigne est bien le "crocodile"mais ressemble pas celui de A.Campo relevé sur ton site. L'original est "vert, jaune et rouge": voir livre de J-B Manchon sur L'aéronautique militaire outre-mer, et aussi le livre du LCL De Wailly, "l'escadrille du désert". Les photos sur le site montre sur les Potez 25 de cette escadrille un insigne qui ressemble à un criquet et qui ne correspond en rien à l'insigne métallique portée par le personnel. POURQUOI? Pour moi le mystère est entier!

Pour la période 2ème guerre mondiale, je n'ai pas fait figurer les divers détachements au sein de l'AOF des unités basées: le GB I/62 à Gao en 8/41, le GC II/6 à Saint Louis en 5 et 6/42, le GB II/62 à Atar…


Changement d'appellation - Olivier Alau - (22/07/2015)

[...] L'unité ci dessous existe toujours mais son appellation a changé :
A 1237 Service des rénumérations et pensions du commissariat de l'air 870 - Tours
Lire :
A 1237 Centre Expert des Ressources Humaines de l'Armée de l'Air - Tours . [...] (pris en compte )

Changements d'appellations - Olivier Alau - (22/07/2015)

[...] Quelques autres modifications :
- A 967 Service administratif du commissariat de l'air 875 : lire : A 967 Service administratif du commissariat de l'air 00.875 - Paris dissous en 2008 (pris en compte )
- A 846 Atelier régional 2/654 - Salon-de- Provence : lire A 846 escadron de soutien technique spécialisé (ESTS) dissous en 2009
==> pour information appellation GERMaS, GMMTS(*) puis ESTS N°3 (pris en compte )
- A 499 25e Régiment du génie de l'air - Compiègne : lire A 499 25ème Régiment du génie de l'air - BA 125 Istres (pris en compte )
- 47/EMAA Sécurité air 8ème bureau de l'état-major de l'Armée de l'air (7 janvier 1948) : lire : Direction de la protection et de la sécurité de la Défense . (à prendre en compte ) [...]

(*) (Ndlr) GERMaS = Groupe d'Entretien et de Réparation des (Ma)tériels Spécialisés
GMMTS = Groupe des Moyens de Maintenance Techniques Spécialisés

(Rdlr) Les modifications demandées sont parfaitement pertinentes et sont prises en compte pour vous remercier de votre contribution et de l'intérêt accordé à mes travaux.
Cependant, je tiens à souligner que ce site a pour thème les traditions des unités navigantes de l'Armée de l'air.
Concernant les quelques pages d'insignes d'unités non-navigantes, elles sont placées sur le site à l'usage des collectionneurs d'insignes, juste pour rendre exhaustive le catalogue des insignes homologués de l'Armée de l'air (et d'offrir un autre moyen de recherche (*) que celui permis avec le numéro d'homologation ou la référence).
La source des données s'appuie sur le fascicule "Répertoire des blasons Insignes de l'Armée de l'air (homologués de 1945 à 1996) - SHD-Air"
Or, pour l'usage de ce répertoire, il est bien précisé :
"À chaque insigne sont associés la référence ou le numéro d’homologation correspondant, ainsi que le nom de l’unité et son lieu d’implantation à la date de l’homologation".
Certes, vouloir actualiser les légendes de chacun des insignes de ce répertoire pourrait paraître une entreprise louable mais compte tenu du travail que cela représente, ce nouveau et immense chantier (vu ma charge de travail actuel) est "de trop" pour moi et je vous prie de m'en excuser.

(*) en allant page "Recherche" et en formulant des requêtes (entre guillemets) du type :
- "Groupe d'entretien et de réparation des matériels spécialisés 15/"
- "Compagnie de l'air" .. etc.


21ème RABN de Nancy-Essey - Alain Campo - (29/07/2015)

[...] Livret du 21ème RABN - Nancy-Essey - 28 mars 1928 [...]

(Rdlr) Merci à Alain Campo
Ce livret, après mise en forme au format pdf apporte des informations intéressantes :
• Une image de l'insigne de l'unité : le 21ème RABN est héritier des traditions de la 11ème Escadre de Bombardement de la Grande Guerre créée le 20 février 1918 et de celles de ses trois Groupes de Bombardement GB 1, GB7 et GB 51 (le GB 51 pourtant dissous en avril 1919)
• les images effectives des insignes des deux Groupes ;
- pour le premier (ex GB1) ;
- pour le second (ex GB 7) ; A noter que ce dernier a été repris plus tard par le GB III/21 puis ensuite par le CIEB IV/21 et enfin actuellement par l'ECS de l'AT d'Avord
• l'insigne de l'ex GB 51 qui reprend curieusement l'insigne de l'escadrille VB 137 ; A noter une erreur de désignation des escadrilles concernant ce GB 51 (ce qui est très étonnant) (VB 135, V 136)
• la nmérotation des escadrilles du 2ème groupe ;
- 4e (118), 5e (121), 6e (119) en couverture
- 5e (121), 6e (119), 7e (118) dans le contenu (également très étonnant) (pris en compte )



ELO 5/45 - Michel Vermeylen - (30/07/2015)

[...] Etant ancien navigant au ELO 5/45, je me permets de vous signaler que cette escadrille était basée a Oran la Sénia en 1960/1961 et ceci, jusqu'à sa dissolution où les Broussards ont été transférés à Blida avant que nous les rapatrions en France. [...] (pris en compte )



GAO 522 - José Fournier - (07/08/2015)

[...] Une petite info supplémentaire au sujet du GAO 522, sa date de dissolution : le 11 août 1940 à Pau [...] (pris en compte )

EALA 3/73 - Alain Crosnier - (13/08/2015)

[...] La 3/73 a bien été stationnée à Méchéria de juillet 1957 à janvier 1958. Elle est ensuite partie en Dakar Ouakam (AOF) jusqu'en février 1959 puis a rejoint Paul Cazelles[...] (pris en compte )

(Ndlr) Cette correction est en concordance avec la contribution (ci-dessus) relative à "l'Armée de l'air en AOF" de Didier Fillaud.


Identification - Alain Crosnier - (15/08/2015)

[...] Le Privateer de la 28.F est vu au parking de la BAN Karouba (Bizerte).
A Sidi Ahmed à l'été 1961, Mystère IVA en provenance de la 2ème EC de Dijon, des appareils en attente d\'affectation à la 7ème EC.[...] (pris en compte )